Archives du mot-clé Christelle is flabbergasting

Buns au pulled pork

03.03.2014

Roasted carrots - Carnets parisiens Roasted carrots - Carnets parisiens
Pour cette recette, je vous avoue que je vous aurais bien laissé juste les photos sans texte. Parce que ces photos finalement elles se passent de commentaires. La recette elle-même d’ailleurs se passe de commentaire. Juste en lisant la recette, on sait qu’on ne sera pas déçu, que ce truc sera complètement dément (et crois-moi quand tu verses une bouteille entière de ketchup pour le faire, tu sais que ça va être fat, mais que ça va être bon!).
Bref, le pulled pork, mes amis, dans des buns, ça dépasse de loin même le meilleur burger, mais genre de très loin. D’ailleurs une des différences les plus appréciables, c’est que tu peux frimer à l’aise en le servant à tes potes sans devoir passer 3 plombes dans la cuisine à saisir les steaks pendant qu’eux dégustent leurs burgers dégoulinant de cheddar. Parce que le pulled pork, c’est tout aussi meilleur réchauffé et encore réchauffé. Presque comme le bourguignon. Sauf que tu as mis tellement de ketchup que la viande, jamais elle devient sèche. C’est donc le même principe que le boeuf bourguignon : une viande bouillie à la cocotte ou à la mijoteuse pendant plusieurs heures et qui s’effiloche à la fourchette. Je n’avais d’ailleurs jamais pensé à faire du porc comme ça. Le boeuf et l’agneau oui mais pas le porc. Heureusement que Christelle était là pour me remettre dans le droit chemin !
Ca faisait un long moment que sa recette me faisait envie mais bon il faut avoir 6h devant soi chez soi. Les vacances et des copines à diner, c’était le meilleur moment pour tester.
Avec des buns maison, parce que sinon c’est gâcher. Et ne me dites pas que c’est compliqué à faire, parce que vraiment, le jeu en vaut la chandelle ! C’est juste 10 000 fois meilleurs que les pains à burger industriels !!
Promis la prochaine fois, je vous racontes un peu plus de choses ! ;)

Pulled pork sandwiches on homemade buns, with roasted root vegetables - Carnets parisiens Roasted carrots - Carnets parisiens Pulled pork sandwiches on homemade buns, with roasted root vegetables - Carnets parisiens Pulled pork sandwiches on homemade buns, with roasted root vegetables - Carnets parisiens Pulled pork sandwiches on homemade buns, with roasted root vegetables - Carnets parisiens

Buns au pulled pork
Allez donc suivre la recette de Christelle ! En France, on trouve le porc sous le nom de rôti de palette ! Pour info, avec ses quantités, j’ai fait une douzaine de buns moyens ^^ (Et je confirme ça se congèle très bien !!)

Pour 6 gros buns ou 9 moyens (comme sur la photo)
4 cuil. à café rase de de levure déshydratée
10 cl de lait
500 g de farine T55
40 g de sucre
20 g de sel
10 cl d’eau tempérée
2 oeufs
60 g de beurre tempéré
Pour la finition
1 jaune d’oeuf avec un peu de lait pour la dorure
Des graines de sésame

Dans un bol, faites chauffer (sans aller à l’ébullition) le lait et verser la levure dedans pour la réhydrater. Laisser reposer 10 minutes.
Si vous avez un robot pétrisseur type kenwood ou kitchen aid, versez la farine, le sucre, le sel, les oeufs préalablement légèrement battus, l’eau et le lait avec la levure. Pétrissez pendant 5 minutes puis incorporez le beurre et continuez le pétrissage pendant quelques minutes.
Si pas de robot, versez la farine, le sucre et le sel dans un grand saladier et faites-y un puit. Versez dedans les oeufs préalablement légèrement battus, l’eau et le lait avec la levure. Ramenez la farine vers l’intérieur du puit par petits coups à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que ça forme une pâte. Puis, pétrissez la pâte sur votre plan de travail fariné pendant 5-8 minutes.
Farinez un saladier propre, déposez-y la pâte et recouvrez-la d’un torchon propre légèrement humide. Laissez lever pendant 1h30 dans un endroit sec et tiède jusqu’à ce que la pâte double de volume. Vous pouvez aussi l’entreposer dans votre four éteint légèrement chauffé pendant 3/4 minutes à 50°C.
Transvasez votre pâte sur votre plan de travail. Travaillez-la légèrement et divisez-là en portion de 120 g pour des buns de taille des burgers industriels ou 70 g pour des buns comme sur mes photos. Travaillez ces portions de pâte pour en faire des boules et déposez-les bien espacées sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Recouvrez d’un torchon propre et faites lever encore 1h30.
Dans un petit bol, mélangez un jaune d’oeuf avec 2 cs de lait et dorez les buns avec. Parsemez les buns de graines de sésame et faites-les cuire 10 min pour les moyens et 15 minutes pour les gros à 200°C. Surveillez votre cuisson, les pains doivent être bien dorés.
Laissez-les refroidir avant de les couper en deux. Avant de les servir avec le pulled pork, coupez-les en deux et faites-les légèrement toaster !

Pulled pork sandwiches on homemade buns, with roasted root vegetables - Carnets parisiens

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le bundt cake totalement chocolat

14.01.2014

Chocolate bundt cake - Carnets parisiens
Tout d’abord, je vous souhaite une excellente année ! Qu’elle soit pleine de tendresse et de gourmandise pour vous qui me suivez toujours de plus en plus nombreux par ici !
Et aussi un énorme MERCI pour l’accueil que vous avez fait à MIYNK, notre appli de DIY ! On en revient pas du nombre de téléchargements, c’est assez foufou !! Avec Alex et Aline, on bosse dur sur les prochaines nouveautés, on a vraiment hâte de vous montrer tout ça !!!

J’ai l’impression que 2013, ça a été l’année où j’ai balisé beaucoup de chemins et que 2014 sera celle des balades sur ces différents chemins (vous avez vu les efforts que je fais en métaphore ?!). Bref, j’ai le sentiment que 2014 va être explosive, j’ai à la fois très hâte et très peur ! En 2013, j’ai travaillé de plus en plus en stylisme et photo que ce soit dans le domaine culinaire ou DIY, il faudrait d’ailleurs que je vous fasse un billet pour vous raconter tout ça (ou alors que j’update un peu mon portfolio !). Et 2014 s’annonce déjà remplie de beaux projets ! Mais avant, je vais devoir passer dans quelques jours le cap fatidique des 30 ans et ça, je ne veux pas !!! Je me souviens gamine, je me moquais des femmes qui se mettaient de l’antiride et qui refusaient de vieillir. Je ne comprenais pas car je trouvais ça tellement chouette de grandir. Mais ça c’était avant ! Avant que le temps ne devienne une garce contre qui tu ne peux pas lutter. Voilà autant vous dire, que ces 30 ans me dépriment profondément. Bien sûr, on peut trouver mille raisons bien rationnelles d’être heureux d’avoir 30 ans, mais franchement entre nous c’est tout pourri non ? Comment vous avez fait pour ne pas avoir envie de vous pendre à l’approche de cette date ? Je prend toutes les recettes miracle (me répondez pas le suicide hein, c’est un peu trop radicale comme méthode!).

En attendant, je me console avec un bon gros gâteau au chocolat. Les bundt cakes sont en train de devenir ma grande nouvelle passion après les layer cakes ! On m’a offert un beau moule à Noël et depuis je l’ai déjà pas mal étrenné ! Ça c’est un peu la faute de Guillemette qui me faisait saliver avec les siens sur son instagram ! J’en ai déjà parlé, mais si vous ne la connaissez pas, filez sur son blog, c’est un véritable concentré de gourmandise ! (Hé oui fan un jour, fan pour toujours^^). Et si vous n’aimez pas le chocolat, allez voir du côté de chez Christelle qui propose un magnifique bundt cake à la purée de banane et courge butternut, glaçage érable et cardamome. Miam !
Chocolate bundt cake - Carnets parisiensChocolate bundt cake - Carnets parisiens
Chocolate bundt cake - Carnets parisiens

Pour un bundt cake
2 œufs
100 g de sucre
140 g de farine
60 g de beurre
10 cl de lait
6 g de levure chimique
110 g de chocolat noir dessert fondu
2 cuillère à soupe à de cacao en poudre non sucré
0.5 cuillère à café d’extrait de vanille

Préchauffez votre four à 180°C.
Faites fondre le beurre au micro-ondes ou au bain-marie avec le chocolat.Dans un saladier, blanchissez les jaunes : fouettez-les avec 125 g de sucre.
Incorporez le lait, la farine, la levure chimique, le cacao amer et l’extrait de vanille à cette préparation puis le chocolat fondu. Montez les blancs en neige très ferme en ajoutant 20 g de sucre à la fin pour les serrer. Incorporez-les délicatement à la préparation.
Versez la pâte dans un moule à bundt cake généreusement beurré et fariné et faire cuire pendant 30 minutes. Démoulez le gâteau et laissez-le refroidir sur une grille à pâtisserie.

Le glaçage au chocolat

Recette de Fou de pâtisserie n°2

7 cl d’eau
190 g de sucre
60 g de cacao en poudre
130 g de crème liquide
8 g de gélatine en feuille

Trempez la gélatine dans l’eau froide pour bien la ramollir.
Dans une casserole, portez à ébullition le sucre et l’eau pour en faire un sirop. Versez le cacao en poudre et mélangez à l’aide d’un fouet.
Faites bouillir la crème et ajoutez-la au sirop de cacao. Laissez refroidir à 70°C et incorporez la gélatine préalablement essorée. Mixez à l’aide d’un mixeur plongeant pour bien homogénéiser le glaçage et verser dans un récipient muni d’un bec verseur.

Attendez que le glaçage ai complètement refroidi avant de napper le bundt cake.
Pour un fini plus esthétique, vous pouvez couper la base du bundt cake pour que celle-ci soit droite (avant de napper de glaçage bien sûr !)

Chocolate bundt cake - Carnets parisiens
Chocolate bundt cake - Carnets parisiens
Chocolate bundt cake - Carnets parisiens

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...