Oeufs bénédicte à la moutarde au miel

08.07.2017

Billet sponsorisé par Maille
Et si on profitait des vacances pour se faire de bons petit-déjeuners ? Se tenter à faire des choses qu’on n’a pas le temps de faire d’habitude ou que l’on ose pas faire de peur de se planter ? Comme les oeufs pochés par exemple. S’il y a bien un truc pas évident en cuisine c’est de pocher correctement les oeufs ! Alors en réalité, votre succès dépendra surtout de l’extrême fraicheur de vos oeufs ! Bon ceci dit, même pondus de la veille, parfois ça plante. Mais hey, c’est les vacances alors on est relax non ?
Et pour la sauce hollandaise, j’en ai fait une sauce à la moutarde avec la moutarde au miel de Maille. C’est toujours étonnant comme un simple condiment peut changer complètement votre plat. J’ai eu l’occasion lors d’une soirée à la boutique Maille de Paris, de goûter pas mal de moutardes différentes. Pour moi, la moutarde se résumait essentiellement au bord de l’assiette et à la vinaigrette. Oui en matière d’assaisonnement, je pars de loin. Mais comme il n’y a pas d’âge pour apprendre, je suis repartie avec un magnifique livre sur la maison Maille, son histoire mais également de belles recettes à l’intérieur.

Eggs benedict with honey mustard

Eggs benedict with honey mustard

Eggs benedict with honey mustard

Eggs benedict with honey mustard

Eggs benedict with honey mustard

Eggs benedict with honey mustard

Eggs benedict with honey mustard

Oeuf bénédicte à la moutarde au miel

Pour la polenta

250 g de polenta précuite
Huile d’olive
Sel

Préparez la polenta comme indiqué sur votre paquet : généralement, 1 volume de polenta pour 4,45 volume d’eau.
Versez la polenta en pluie dans une casserole d’eau bouillante salée, faites cuire 8/10 minutes tout en remuant régulièrement au fouet pour éviter les grumeaux.

Huilez un plat à gratin et versez-u la polenta. Lissez-la avec une spatule et laissez bien refroidir. L’idéal étant de la préparez la veille !

Détailler la polenta en ronds à l’aide d’un emporte-pièce. Faites-les frire à la poêle dans de l’huile d’olive. Déposez-les sur du papier absorbant et gardez-les au chaud.

Pour les champignons
250 g de champignons de Paris
1 échalote
1/2 gousse d’ail
2 cuillères à soupe de condiment balsamique blanc Maille
2 cuillères à soupe de crème fraîche
Quelques brins de persil plat
Huile d’olive

Commencez par préparer vos champignons.
Rincez rapidement les champignons, séchez-les et coupez-les en tranches. Épluchez et hachez finement l’ail et l’échalote.
Dans une poêle, faites revenir les champignons avec l’ail et l’échalote dans un peu d’huile et l’ail durant une dizaine de minutes. Dès que les champignons ont rendu tout leur jus, ajoutez le vinaigre balsamique. Continuez de cuire sur feu doux pendant quelques minutes puis ajouter la crème fraîche et le persil plat émincé en fin de cuisson.

Pour la sauce hollandaise
2 jaunes d’oeuf
2 cuillère à soupe d’eau
150 gr de beurre
2 cuillères à soupe de moutarde au miel Maille
1 cuillère à café de jus de citron
1 pincée de sel

Fouettez énergiquement les jaunes d’oeuf avec l’eau dans une casserole jusqu’à ce que la préparation devienne mousseuse. Portez la casserole sur feu doux sans cesser de fouetter jusqu’à ce que la préparation cuise et devienne crémeuse. Rajoutez petit à petit le beurre coupé en petit morceaux en continuant de fouetter. Lorsque le beurre est totalement incorporé, ajoutez la moutarde et assaisonner de sel.

Pour les oeufs pochés
Des oeufs extra frais (c’est le seul gage de réussite ! Plus ils ont été pondus récemment, et plus vous réussirez à pocher vos oeufs !)

Portez une casserole d’eau avec une cuillère à soupe de vinaigre blanc et une cuillère à soupe de gros sel à ébullition. Baissez le feu jusqu’à obtenir un léger frémissement.
Casser un oeuf dans une tasse. Glissez doucement l’oeuf dans la casserole d’eau. Normalement, le blanc va venir enrober le jaune. Si les oeufs ne sont pas assez frais, le blanc va s’éparpiller dans la casserole et vous obtiendrez de tout petits oeufs pochés. Avec deux cuillères, ramenez les bords du blanc pour bien les souder.
Les oeufs sont cuits lorsque le blanc est encore souple. S’il est caoutchouteux, c’est trop tard : le jaune est trop cuit à l’intérieur.

Servez vos disques de polenta avec la poêlée de champignons et un oeuf poché dessus. Nappez de sauce hollandaise à la moutarde. Accompagnez d’une salade verte.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pain maison et Pata Negra

16.06.2017

// Article sponsorisé par la marque //
Avec les beaux jours, les envies d’apéro reprennent. Et comment vous dire qu’ici, à la maison, nous somme plutôt des bons vivants de ce côté-là !
Je pense que c’est une habitude que j’ai gardé de mon enfance : chez mes parents on avait notre apéro sur la table basse du salon tous les samedis soirs ! C’est un peu fête pour moi, j’en garde de très bons souvenirs. Tellement que c’est une habitude que je n’ai pas perdu. Même toute seule chez moi, je me faisais des plateaux repas apéro le samedi soir. C’est toujours resté un soir de fête, hors de question de manger la même chose qu’en semaine, de manger sérieusement. Alors évidemment, la charcuterie figure en bonne position. La maison Labeyrie a sorti une nouvelle gamme de charcuterie Pata Negra. Le Pata Negra c’est un peu la rolls royce du jambon de pays. C’est un jambon 100% ibérique : les porcs proviennent des provinces de Cáceres et Badajoz, dans le Sud-Ouest de l’Espagne. Et ce weekend, je dégusterais bien de nouveau un des jambons de leur gamme : le jambon Pata Negra 24 mois d’affinage, le jambon Pata Negra 36 mois d’affinage et le Lomo Pata Negra.
A déguster avec une bonne miche de pain. Maison si possible. Quoi je pousse le bouchon ? Je fais ma maligne mais depuis même pas un mois, je me fais mon pain chaque dimanche soir. C’est devenu ma routine pour lutter contre le blues du dimanche soir. Généralement, j’en profite pour faire également des petits gâteaux ou des cookies. Chaque dimanche soir, une fois ma fille couchée, je cuisine mon petit pain et une douceur pour le lendemain. Une fois tout ça au four ou en train de pousser, je nettoie entièrement ma cuisine. Ainsi, j’ai l’impression de commencer ma semaine du bon pieds ! Il n’y a rien de plus désagréable de devoir ranger une cuisine avant de commencer un shooting ^^ Niveau pain, je suis pas encore au top de ma maitrise. Le levain ne fonctionne pas encore, ça ne lève pas ou pas bien. Alors pour le moment, je fais plutôt un poolish (sorte de levain express) même s’il donne une croute beaucoup trop fine à mon goût.

Home made bread - Carnets Parisiens

Pata negra - Carnets Parisiens

Homemade bread - Carnets Parisiens

Pata negra - Carnets Parisiens

Pata-negra---Carnets-Parisiens

Pain maison

Recette de Rodolphe Landemaine, Le grand manuel du boulanger

Pour le pain
Le poolish :
175 g de farine T65
175g d’eau à 20°C
1 g de levure de boulanger fraîche

La pâte
500 g de farine T65
325 g d’eau à 20-25°C
11 g de sel
1 g de levure de boulanger fraîche

Commencez par réaliser la poolish en diluant la levure émiettée dans l’eau. Ajoutez la farine et mélangez au fouet afin d’obtenir un mélange homogène.
Couvrez d’une film alimentaire et laissez reposer à température ambiante pendant environ 10h. La poolish est prête lorsqu’un sillon se forme en son centre car elle retombe.

Dans le bol du robot pétrisseur, mélangez la farine, l’eau, le sel, le levure émiettée et la poolish pendant une bonne dizaine de minutes à petite vitesse. Terminez de pétrir lorsque la pâte se décolle des parois de la cuve.
Déposez la pâte dans un grand saladier, recouvrez d’un film alimentaire et laisser pousser 1 heure. Au bout de 20 minutes, repliez vers le centre les quatre extrémités du pâton sur un plan de travail fariné. Retournez le pâton afin d’avoir les soudures en dessous et laisser pointer encore 20 minutes avant de faire un nouveau rabat de la même manière. Cela va permettre de relancer la fermentation.
Divisez la pâte en deux patons de 500 g et façonnez-les en boules. Déposez-les sur une plaque et laissez pousser la pâte pendant 45 minutes dans un endroit chaud (25-28°C : votre four qui a tourné à 40°C pendant quelques minutes auparavant par exemple).
Faites des entailles au couteau dans vos boules de pain.
Faites chauffer votre four à 220°C. Et faites cuire les pains pendant 20 à 25 minutes avec un petit bol d’eau.

Pour déguster la charcuterie, je vous conseille de simplement huiler vos tartines de pain, de les gratter avec une gousse d’ail et de les agrémenter de pignons de pin. Un délice !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...