L’étagère suspendue

Les étagères suspendues, cela faisait un sacré moment que je lorgnais dessus sur pinterest. J’avais ce coin de bureau où j’avais envie de pouvoir enfin mettre une étagère décorative. Oui moi je rêve des étagères où poser que des objets déco, car dans 37m², tes étagères elles sont toutes utiles pour ranger des choses, pas pour décorer ! Alors ce petit bout de bureau, je voulais initialement y mettre une étagère string et puis bon, je suis tombée sur le tuto de Tête d’Ange pour faire une étagère balançoire et j’ai trouvé ça tellement plus canon (et nettement moins cher également !). Son étagère est tellement canon, que je ne me suis pas foulée, j’ai quasi fait pareil ^^ Pourquoi se compliquer la vie hein franchement ?
En tout cas, j’adore comment ça habille l’espace. C’est une pièce toute douce et baignée de lumière et l’étagère va parfaitement avec l’ambiance. Il y a d’ailleurs toujours les étagères montagnes en guise de tête de lit. Je regrette de les avoir fait en pin, le chêne est quand même plus doux je trouve.

Suspended shelves - Carnets parisiensSuspended shelves - Carnets parisiens
Suspended shelves - Carnets parisiens
Suspended shelves - Carnets parisiensSuspended shelves - Carnets parisiens

L’étagère suspendue

Il vous faudra :
2 planches de chêne de 20 x 50 cm
De la ficelle de lin assez épaisse
2 gonds à vis acier zingué Ø 5 x 60 mm
2 chevilles nylon de Ø 8 de perçage et de 40 mm de longueur pour matériaux pleins
Une perceuse avec une mèche Ø 8 adapté au matériau de votre mur et une mèche à bois Ø 2
De la peinture de la couleur de votre mur
De le peinture pour les perles de bois
Des perles de bois

Commencez par peindre les perles selon vos envies.
Marquez au crayon à papier l’emplacement des trous sur les 4 coins de chaque planche de bois puis percez avec une mèche à bois Ø 2.
Marquez sur votre mur l’emplacement des 2 chevilles de la même longueur que les 2 trous de la largeur de votre planche. Percez les 2 trous dans votre mur sur plus de 40 mm de profondeur. Insérez les chevilles dedans, tapez doucement à l’aide d’un marteau pour bien les enfoncer. Vissez les gonds. Utilisez une pince pour la fin, car ça devient dur de tourner ! Vous pouvez peindre les gonds de la même couleur de votre mur pour plus de discrétion.
Coupez 2 bouts de ficelle de 3 fois la hauteur de votre étagère de bout en bout (genre si du gond jusqu’à la dernière étagère ça fait 50 cm, prévoyez 150 cm de ficelle). (Oui je préfère prévoir un peu large plutôt que de galérer !).
Pliez chaque ficelle en 2 et faites un noeud boucle tout simple. Passez une première ficelle sur le côté gauche d’une première planche puis la seconde sur le coté droit. Faites un noeud en dessous des 2 trous qui irot côté mur. Accrochez l’étagère au mur. Avec un niveau, faites des noeuds sur les 2 ficelles opposées au mur sans trop serrer pour pouvoir ajuster avec le niveau.
Décrochez l’étagère, puis insérez les perles puis toutes les ficelles dans les trous. Commencez par faire un noeud sur un seul du côté mur. Accrochez de nouveau votre étagère. Faites des noeuds sur les 3 autres ficelles sans serrer et ajuster les noeuds un par un avec le niveau. Finissez par accrocher des perles et nouez les ficelles ensemble. Et tadam !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ecrit par Parigote le 19 octobre 2014 dans Craft et DIY | Short Link

14 commentaires

Mots-clés : , , , ,

La tarte chocolat et caramel beurre salé

Cette tarte, quand je vois les photos, je me dis que je devais être peu en bad mood quand je l’ai photographié ! Je pourrais dire que c’est un hommage à Mickael Jackson (black and white pour ceux qui ne suivent pas!) sauf que non, j’en suis désolée, elles sont effectivement un peu tristounes ! Mais à ma décharge (demandez à mes collègues !) cette tarte est hyper bonne ! La petite couche de caramel au beurre salé, rien de mieux pour pimper une tarte au chocolat !
Bon et sinon ça va vous ? (ouai j’ai pas grand chose à raconter aujourd’hui, je suis un peu en dèche d’inspiration !) A vrai dire, j’ai un peu du mal à amorcer la rentrée. J’étais ultra motivée cet été et puis en septembre, pouf c’est retombé comme un soufflé (la faute aussi à pas mal de soucis perso). Du coup, je désinvesti un peu le blog. J’ai aussi découvert un terrain de jeu assez sympa depuis quelques temps à savoir instagram. Si vous ne m’y suivez, allez donc y faire un tour, je m’y amuse pas mal. J’aime bien faire des petites compos, mettre en scène le quotidien et n’en sortir que du bisounours !

Tarte chocolat caramel - Carnets parisiensTarte chocolat caramel - Carnets parisiensTarte chocolat caramel - Carnets parisiens Tarte chocolat caramel - Carnets parisiens Tarte chocolat caramel - Carnets parisiens

La pâte sablée aux amandes
120 g de beurre
90 g de sucre glace
15 g de poudre d’amandes
1 oeuf
240 g de farine
1 cuillère à café d’extrait de vanille
2 g de sel

Dans une saladier, fouettez le beurre en pommade. Incorporez le sucre glace, la poudre d’amandes, l’oeuf, le sel et l’extrait de vanille. Homogénéisez au fouet puis incorporez la farine tamisée petit à petit.
Abaissez la pâte au rouleau sur 3 mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier alimentaire.
Conservez 20 minutes au réfrigérateur.
Garnissez le cercle à tarte. Coupez les bords de la tarte au couteau. (On peut aussi passer un coup de rouleau à pâtisserie sur la plat à tarte pour découper tout l’excédent). Refaites passer les tartes une bonne demi-heure au réfrigérateur voire au congélateur avant de les enfourner à four chaud à 150°C pendant 15 minutes. La pâte doit être bien fraîche quand vous la passez au four afin qu’elle ne se rétracte pas et ne s’affaisse pas sur elle-même.
Démouler les tartes. Limez légèrement le haut des bords de tarte sur la grille d’un tamis pour qu’ils soient homogènes.

Le caramel au beurre salé

70 g de sucre semoule
3 cl de crème liquide entière
50 g de beurre salé à température ambiante.

Dans une casserole, faites fondre doucement le sucre jusqu’à obtenir une caramel assez ambré. Pendant ce temps réchauffez la crème liquide au micro-ondes (si vous la versez froide, cela va faire des petits cristaux assez pénible à dissoudre). Versez la crème liquide et mélangez jusqu’à ce que tous les cristaux de sucre soient dissous. Versez le caramel dans un saladier et incorporez le beurre en fouettant afin d’obtenir une crème lisse.
Versez le caramel sur le fond de tarte et laissez refroidir avant de verser la ganache au chocolat.

La ganache au chocolat

100 g de chocolat noir à 70%
100 g de crème liquide entière
30 g de beurre

Dans un saladier, faites fondre doucement le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie.
Dans une casserole, portez la crème à ébullition et versez en 3 fois sur le chocolat en émulsionnant bien à la maryse entre chaque ajout jusqu’à obtenir une crème lisse et brillante.
Incorporer le beurre lorsque la crème a une température de 45°C (tiède). Mixer si besoin pour homogénéiser (mais sans sortir le mixeur de la ganache car sinon vous incorporerez des bulles d’air qui feront des petits cratères pas du tout esthétiques sur votre tarte !).
Versez sur la tarte et laissez la ganache prendre.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ecrit par Parigote le 9 octobre 2014 dans Cuisine | Short Link

31 commentaires

Mots-clés : , , , ,

Copyright © 2000-2014 Carnets Parisiens All rights reserved.