Les boules de neige

06.02.2012

J’imagine que je ne vous apprends rien si je vous dis que ça caille sa maman dehors depuis quelques jours ! Et que ce soit clair entre nous, je ne suis absolument pas une fille du froid (malgré mes cheveux blonds). Je déteste ce temps où on grelotte dès qu’on sort, où on a l’impression de porter un corset et une minerve tellement on est engoncé dans nos pulls et écharpes. Je pensais sincèrement qu’on allait passer de l’automne au printemps ni vu ni connu. Ha mais manifestement c’est qu’on l’embrouille pas comme ça l’hiver !! Mais bon je ne vais pas me plaindre (de trop), au moins il ne neige pas, sauf dans mon assiette.
Parce que finalement l’assiette, c’est quand même la meilleure arme anti-coeur-congelé-par-le-froid non ? Et vous quelles sont vos astuces pour ne pas avoir vos pauvres petits cœurs tout congelés ?

You must have noticed how cold it feels outside these days! Unfortunately, I am not a girl who likes this kind of weather. I hate that time of the year: you can’t go outside without shivering, and you seem to disappear under all your different layers of clothes. I honestly thought we would jump from autumn to spring, but clearly, winter can’t be fooled so easily! But let’s not complain (too much): at least it does not snow, except on my plate.
Because in the end, food is still the best weapon against this kind of heart-freezing cold, isn’t it? And what about you, what are your recipes to warm up your poor little frozen hearts?




POUR 15 BOULES DE NEIGE
Pour les meringues
2 blancs d’oeuf
70 g de sucre semoule

Monter les blancs en neige avec la moitié du sucre semoule. Une fois qu’ils sont bien fouettés, serrer avec l’autre moitié de sucre.
Garnir des demi-sphère en silicone à l’aide d’une spatule.
Faire cuire au four à 90°C/100°C pendant 1h30. Si elles sont encore moelleuses à la sortie du four, prolonger la cuisson d’une demi-heure.

Pour la ganache à la noix de coco
50 g de lait de coco
130 g de chocolat blanc de bonne qualité (ici, de l’ivoire de valrhona : chocolat très peu sucré)

Hacher finement le chocolat blanc. Porter le lait de coco à ébullition et verser le liquide sur le chocolat blanc.
Mélanger puis laisser complètement refroidir au réfrigérateur ou au congélateur. Lorsque la ganache est bien froide, la fouetter au batteur pour qu’elle blanchisse et devienne mousseuse.

Montage des boules de neige
100 g de noix de coco râpée

Garnir la moitié des coques de meringue de ganache à la noix de coco puis fermer les boules de neige avec une autre moitié de meringue. Rouler la boule de neige dans une assiette remplie de noix de coco râpée.

FOR 15 SNOWBALLS
For the meringues
2 egg white
70 g caster sugar

Preheat the oven to 90°C. Line 2 baking sheets with parchment paper.
Beat the egg whites with half the caster sugar. Add half of the caster sugar until the mixture resembles a fluffy cloud and stands up in stiff peaks when the blades are lifted.
Carefully spoon the batter into the cavity half sphere silicone mold.
Bake for 1 1⁄2-1 3⁄4 hours in a fan oven, until the meringues sound crisp when tapped underneath. Leave to cool on the trays or a cooling rack.

For the coconut ganache
50 g coconut milk
130 g white chocolate (here, the ivory of Valrhona)
Chop white chocolate. Bring the coconut milk to simmer over medium heat. Remove from heat. Add chocolate and whisk until mixture is melted and smooth. Cover the ganache with plastic wrap and allow it to cool in refrigerator or freezer.
When the ganache is completely cool, whisk it until it’s white and foamy.
Scrape it into a pastry bag fitted with a plain tip.

Making snowballs
100 g grated coconut
Sandwich a thin layer of ganache between flat sides of meringue.
Roll the snowball into a plate filled with grated coconut.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. cococerise

    Trop joli ! Et moi qui adore la meringue, le chocolat blanc et la noix de coco, je n’avais jamais rien vu (ni goûté) qui réunissait les 3 *_*
    Tu m’as trop vendu du rêve là !!!

    Répondre
  2. Rosalie

    Je suis plus que conquise par cette petite douceur si bien mise en scène. Tous les détails sont exquis, de la lumière dans le nuage jusqu’aux flocons de « neige ».
    Par contre, je n’ai pas compris la recette … ou plutôt le montage : comment colle-t-on les deux demi-sphères de meringue? La meringue est-elle creuse pour pouvoir y incorporer de la ganache chocolat blanc?
    Si jamais tu as le temps de me laisser une petite réponse, merci d’avance! (sinon, pas de soucis…)

    Répondre
  3. KoKo

    Très belles photos et mise en scène! ^_^
    Moi en hiver, je bois du thé tout en tricotant et je regarde mon chat ronronner auprès du chauffage… çà fait « cliché p’tite vieille » mais les 3 réunis tiennent chaud et si çà marche pas… je me colle au copain ;)

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      En voilà une bonne idée ! Un film d’animation avec des bonhommes de neige en meringue qui font une bataille de boule de neige et des nuages en macarons qui passent dans le ciel ^^

      Répondre
  4. Marie

    Pour moi l’arme anti-congléation ce sont les bons petits plats d’hiver, soupes, gratins, tartes qui rechuaffent l’etomac et le reste. Et sinon, je reste toujours baba devant tes photos, c’est toujours aussi beau et poétique, merci :)

    Répondre
  5. marie

    Je suis une fille de la neige et du froid en hiver alors j’adore ce temps. Ce sont le demi-saisons que je n’aime pas. Je suis même allée en Sibérie pour connaitre le grand froid et c’était magique. On peut être chic et pas engoncée dans des vêtements d’hiver si on choisit justement les bons vêtements.

    Répondre
  6. Erethuele

    C’est joli ! Que de mise en scène ! Par contre, pour le coup, on en oubli complétement la recette… Les photos sont tellement jolie qu’on en oubli que ces petites boules se mange (ou en tout cas, on a pas envie de croquer dans le décors !) mais je tenterais tout de même bien…
    Nouvelle dans l’univers des blogs cuisine, je découvre le avec grand plaisir, merci !

    Répondre
  7. Marc

    C’est trop beau… La lumière, le décor de rêve, les nuages… Bravo vous pouvez être fière de vous. Sinon mon remède contre le grand froid c’est comme vous une bonne assiette… brrrrr courage le froid est bientôt fini
    Marc

    Répondre
  8. David

    Recette au top niveau goût c’est génial ! en rajoutant une touche d’amande entière lors du montage, cela rappelle l’indétronable raphaelo! Délicieux!
    J’aurais un conseil pratique à te demander car ma présentation laisse totalement à désirer : ta meringue est dure ? Tu les fais cuire dans des grands moules en silicone ? J’ai tendande à obtenir des meringues creuses et donc tres dur à démouler !
    Tu fais ton montage aussitot à la sortie du four ? car de mon coté j’ai fais toutes les cuissons puis le montage à la fin et la noix de coco n’adhere pas forcement à la meringue ..
    Si tu as le temps de me répondre je te remercie par avance, j’ai vraiment envie de réussir ta recette

    En tout cas, bravo pour le résultat ca donne carrément envie!!!

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Alors je laisse quelques minutes la meringue dans le moule avant de la démouler sinon elle s’abime et est difficile à démouler. Mais effectivement ça ne se démoule pas aisément !
      Et je fais le montage lorsqu’elles sont refroidies. Si jamais elles sont trop sèches et que la noix de coco n’adhère pas, trempouille-les rapidement dans du chocolat blanc fondu avant de le tremper dans la noix de coco râpée !

      Et bonne idée l’amande entière, c’est encore plus gourmand !

      Répondre
  9. Ping : Les avions à manger | Carnets Parisiens

  10. Ping : Tabitha Emma » Blog Archive » christmas inspiration: sweet treats

  11. Nastasia

    Bonjour !
    Je pense réalisée cette recette pour Noël, j’aurai simplement une question : combien de temps se conservent-elles après confection?
    Merci d’avance !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *