Les truffes aux marrons ou comment escalader le Mont-Blanc

Ça y est, la saison des chocolats a officiellement débuté hier dans ma cuisine. Attendez-vous à voir débarquer quelques recettes dans les prochains jours !
Mais si j’en juge mes statistiques et plus précisément mes requêtes google, je ne suis manifestement pas la seule à faire mes chocolats maison ! Depuis mi octobre, la moitié de mes requêtes tourne autours de la fabrication des chocolats, bande de gourmands ! L’année dernière, j’avais fait un guide sur la chocolaterie pour vous aider à vous lancer dans l’aventure, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil. Et pour d’autres recettes, il y a toujours la fournée 2010.
Alors qui a tenté cette année l’aventure des chocolats home made ?!

This is it: homemade chocolate season has officially started in my kitchen yesterday. Expect to discover some new recipes in the coming days!
Judging from my blog stats, and more precisely from my google queries, I’m clearly not the only one making home-made chocolate! Since mid-October, half of my queries are about the science of home-made chocolate, you gluttons! Last year, I wrote a guide on the making of home-made chocolate to help you start the venture, please take a look! As for other recipes, you still have the 2010 batch of recipes.
So, who went into the fine art of making homemade chocolate this year?

LES TRUFFES MONT-BLANC
Donne une trentaine de truffes
Pour la ganache
250 g de pâte de marrons*
60 g de chocolat blanc à pâtissier (ici, de l’ivoire de Valrhona)
30 g de crème liquide

Pour l’enrobage
300 g de chocolat de couverture noire
Du sucre glace

Porter la crème liquide à ébullition et la verser en 3 fois sur le chocolat blanc, en prenant soin de bien mélanger entre chaque ajout. Laisser la ganache prendre. Ajouter la pâte de marrons et mélanger. Verser la ganache dans une poche à douille munie d’une douille lisse n°12 et pocher des petites boules de pâte.

Tempérer le chocolat de couverture. Préparer un bol rempli de sucre glace. Tremper les boules de ganache dans le chocolat à l’aide d’une fourchette à chocolat (ou d’une fourchette normale) puis les rouler dans le sucre glace. Procédez par 4/6 chocolats à la fois, puis les vider sur une assiette.

* La pâte de marron est composée de marrons glacés réduits en pâte. Elle est commercialisée dans les épiceries fines. Je la trouve sous la marque Imbert chez G.Detou, rue tiquetonne à Paris. Elle se congèle très bien !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ecrit par Parigote le 20 décembre 2011 dans Cuisine, Noël et fêtes | Short Link

19 commentaires

Mots-clés : , , , , , , ,

19 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright © 2000-2014 Carnets Parisiens All rights reserved.