Le panettone d’Edda, au chocolat et oranges confites

04.02.2014

Panettone chocolat orange - Carnets parisiens

Je ne sais pas pourquoi à Noël, j’ai recommencé à me mettre à la boulange (enfin à la viennoiserie pour être plus précise). Ca faisait tellement longtemps que je n’avais pas pétris une pâte à brioche. En réalité, j’ai l’impression que ça faisait tellement longtemps que je ne faisais rien dans ma cuisine ! Bien sûr il y a eu l’effet MIYNK, l’absence totale de temps pour cuisiner ça n’aide pas ! Et du coup, à Noël, je me suis retrouvée à avoir du temps devant moi, le temps d’attendre qu’une pâte pousse, qu’un levain s’active, qu’une brioche repose. Le temps d’attendre le lendemain de mettre la brioche au four et que sa douce odeur embaume l’appartement. C’est drôle d’ailleurs parce que j’ai repris le chemin de la cuisine par le truc le plus long, celui qui ne donne jamais un résultat immédiat mais qui nous demande de patienter pour le mériter. A force de courir après le temps, j’ai vraiment redécouvert ce luxe de le prendre et d’attendre. Et aussi le luxe de reprendre un vrai petit déjeuner, de se poser et pas de s’enfiler un gâteau à la va vite.

Alors depuis Noël, ma cuisine est devenue une véritable fabrique à petit déjeuner. J’ai une étagère quasi remplie que de granolas, j’ai testé mille recettes de scones avec toutes les farines possibles trouvées dans ma biocoop (petit épeautre reste ma préférée !) et surtout j’en ai fait de la brioche ! Et pour commencer, j’ai fait le panettonne d’Edda. Si vous ne connaissez pas son blog, allez y faire un tour, il est rempli de soleil et de saveurs italiennes ! Alors en vrai sa recette, pour être complètement honnête avec vous, je l’ai d’abord testé en mode warrior sans levain avec juste de la levure déshydratée : résultat trop bon, qui se rapproche de la texture originale mais pas tout à fait (mais idéale pour les « faignants » !). Et puis quand même j’ai voulu tester la recette au levain car d’après elle, sans levain, ce n’est pas un vrai panettone ! Et ben c’est vrai, c’est carrément mieux ! Et c’est juste méga bon !! Après libre à vous de le parfumer selon vos goûts (ici je l’ai fait au chocolat haché et oranges confites). Et si t’as pas de moule, sache que 2 moules à charnières l’un sur l’autre fait l’affaire (comme sur ma photo instagram). Apparemment, ça marche pas mal avec une boite de conserve aussi !

Panettone chocolat orange - Carnets parisiens Panettone chocolat orange - Carnets parisiens Panettone chocolat orange - Carnets parisiens Panettone chocolat orange - Carnets parisiens

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. Mila

    Haaaaa j’adorerais travailler avec vous !!!!! Je postule et je croise les doigts !!
    J’adore ta série de photo, on sent bien que tu aimes prendre ton temps à petit déjeuner !

    Répondre
  2. flou

    il est sublime ton panettone! pour l’appli, j’aurais adoré me proposer pour participer au projet, mais à distance depuis l’Italie ça risquerait d’etre un peu compliqué…

    Répondre
  3. Royal Chill

    Mmmmh au top ! On cherchait justement des recettes de Panettone et on avait raté celle-ci sur le blog d’Edda ! Dès qu’on a du temps devant nous (dans quelques mois^^) on teste ! Le tien est superbe en tout cas !

    Répondre
  4. Delphine

    Je me reconnais bien dans ton article, ce manque de temps pour faire de jolies choses, pour laisser pousser des bonnes brioches… En tout cas je mets ta recette (enfin celle d’Edda) dans mes favoris !
    Bises,
    Delphine

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *