Le velouté de potimarron au romarin

21.01.2014

Velouté de potimarron - Carnets parisiensVelouté de potimarron - Carnets parisiens
(Merci pour vos petits mots concernant l’angoisse des 30 ans, je vois que je ne suis pas la seule à trouver ce cap difficile !)
Il n’y a pas longtemps, une petite voix est venue râler que je ne postais que des recettes sucrées sur ce blog et que quand même c’était pas trop du jeu parce que forcément les gourmandises sucrées ça passent toujours mieux et c’est plus appétissant en photo qu’un blanquette de veau. Et puis que quand même c’est un peu stupide de ne mettre que du sucré parce qu’en réalité on ne se nourrit plus de recettes salées que de gâteaux, on est d’accord ? (ouai j’ai des lecteurs qui ont parfois le sens du tact ^^).
Ok, je note et prend en compte ! Alors c’est partie pour une série de billet à base de bon gros plats bien salés ! On commence gentiment par un velouté de potimarron (je ne pouvais pas être trop radicale, il fallait garder une petite note sucrée quand même !). Rien du tout de transcendant dans cette recette, mais c’est une petite recette doudou pour les soirs où il fait bien froid et où la charcuterie et le comté s’avèrent bien salvateurs ! Allez avouez, le fromage et la charcuterie c’est aussi un bon refuge en cas de coup de blues non ?!
Carnets parisiensVelouté de potimarron - Carnets parisiens

Le velouté de potimarron au romarin
Un potimarron
Un oignon
Du bouillon de volaille
Un bouquet de romarin et de sariette
De la crème liquide
Huile d’olive, sel, poivre et graines de courge

Epluchez et émincez l’oignon. Faites-le revenir dans de l’huile d’olive dans un grand fait-tout.
Evidez le potimarron et coupez-le en morceaux (pas besoin de l’éplucher, la peau se ramollit très bien à la cuisson, par contre lavez-le bien!) et ajoutez-les dans le fait-tout. Versez du bouillon de volaille jusqu’à recouvrir entièrement le potimarron et ajoutez les herbes.
Faites cuire une quinzaine de minutes, le temps que le potimarron soit mou. Ôtez les herbes et mixez le tout au mixeur plongeur.
Ajoutez de la crème selon vos envies et assaisonnez à votre guise.
Servez avec des graines de courge.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. KRiSS

    Ah c’est le genre de diner type que je me prépare l’hiver
    Soupe + tartine, j’adore :)

    Je note cette recette de velouté, je n’ai encore jamais osé cuisiner du potimarron ..va savoir pourquoi!

    (et sans commentaire pour le cap des 30ans ^^)

    Répondre
  2. mamzelle carneto

    c’est sublime et ça donne faim ! Soupe ET tartines (quel pain ! quel fromage ! quel jambon ! quel tout !). Invite-moi chez toi ! C’est mon anni le 28 ! Je te raconterai mon anni de 30 ans, et aussi celui des 29 parce que les deux ensembles c’est mieux !

    Répondre
  3. Louise

    J’adore les veloutés de potimarron ! Après de nombreux au lait de coco, j’ai cette fois-ci testé avec de la mozzarella que j’ai mixé avec les morceaux de potimarron : une tuerie,je te le conseille, la texture est super !

    Répondre
  4. annouchka

    En plus si je peux me permettre, tes recettes salées sont aussi appétissantes que les gourmandises sucrées (que je cuisine beaucoup moins de toute façon, car elles sont moins une nécessité pour se nourrir, contrairement aux plats salés qu’on est bien obligés de cuisiner pour manger !).
    Potimarron / romarin je n’ai jamais essayé, ça me paraît vraiment pas mal ! (et puis ça change tellement de la coriandre et de la coco hein)

    Répondre
  5. CiTiZen-SHE

    Alors va savoir pourquoi, j’ai toujours pensé qu’un velouté, c’était quand ça cuit dans du lait…?!
    Enfin bref, tout ça pour dire que le potimarron, tout comme la courge butternut, le goût est tellement fin que j’ai jamais osé les faire cuire dans du bouillon de peur de dénaturer un peu les subtilités gustatives ! Du coup, je fais mon velouté dans mi-lait/mi-eau, je mixe tout bien, et j’ajoute de la noix de muscade ! Bref… chacun sa recette, mais c’est bien vrai que c’est le genre de diner trop cumfy ! Cet hiver j’ai moins pratiqué mais les précédents, la soupe maison + les tartines de fromage ou de charcuterie, c’était ma base au moins 2 ou 3 diners par semaine ! :p

    Répondre
  6. Ping : Velouté de potimarron au romarin | La Cueillette

  7. Diplo

    Mon romarin pousse, pousse, grandit et je ne sais plus quoi en faire, je n’avais jamais penser l’associer à du potimarron. Merci pour l’idée. Et sinon cette tartine aussi me fait de l’œil. Quand on a des bons produits on a envie de les manger tels quels.

    Répondre
  8. Ping : Revue du web #1 | Mnêmosunê

  9. Ping : Potimarron rôti au miel | Carnets Parisiens

  10. coralie

    j’ai acheté un romarin qui pousse pousse pousse sur ma terrasse, j’en mets partout souvent… si j’en trouve encore, j’essaierai donc pour cette soupe qui fait envie… mais pour les tartines de jambon aussi :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>