Archives du mot-clé photographie

Cupcakes au chocolat et autres considérations photographiques

13.01.2013

A Noël, j’ai eu la chance qu’on m’offre le livre de Katie Quinn Davis du blog What Katie Ate. J’ai d’ailleurs l’impression que beaucoup de food blogueurs l’ont également découvert sous le sapin! Il faut bien dire que Katie est une personne extrêmement inspirante. Je la suis depuis ces débuts, je l’ai découvert révolutionner un peu le monde des food blogs avec ses photos hyper contrastées parfois sombres et dures alors que la mode était aux photos claires, mignonnes et colorées. Elle a sa patte bien à elle dans la retouche de ses photos? Mais déjà dans la façon d’organiser son ambiance, je trouve qu’elle a su imposer un style très fort. J’appelle ça le « cracra style » ^^ Il y a toujours pleins de miettes, de gouttes, d’épluchures, de restes sur ses photos. Il y a de la vie. Elle donne l’impression que quelqu’un vient de faire sa cuisine, a posé le plat sur la table ou sur le plan de travail et que la photo témoigne juste d’un instant dans la recette et pouf ensuite le plat disparait, servi ou mis à cuire au four. Bon alors bien entendu, en vrai, chaque miette, chaque goutte a été minutieusement pensée et déposée à un certain endroit et la prise de vue a duré plusieurs heures. On le sait bien. Néanmoins, elle sait donner l’illusion, comme si on s’était introduit dans la cuisine de quelqu’un. Et c’est vraiment ce que j’aime dans son travail, la vie qu’elle y met, l’histoire qu’elle y raconte. D’ailleurs dans son livre, elle a joué cette carte-là à fond (tellement à fond que je trouve qu’au bout d’un moment on a envie de prendre son éponge et de nettoyer tout ça ^^ Mais peut-être est-ce juste ma maniaquerie, vous me direz !). Du coup, pendant les vacances, j’ai eu envie de m’essayer à ce jeu, de rendre ma photo cracra, d’y mettre le bazar.

Alors j’ai réfléchi, beaucoup, au sujet que j’allais photographier. Je voulais travailler autours du chocolat : chocolat sur fond sombre ça me semblait être un combo intéressant. Et puis, j’avais envie de ressusciter Culinographie en rédigeant ce fameux article à propos de la prise de vue sur fond sombre (il est en cours ne vous inquiétez pas ! Culinographie fait partie de mes bonnes résolutions 2013 !), donc ça me semblait l’occasion parfaite. Je sais, j’ai été petite joueuse, j’ai choisi un sujet facile, un sujet mignon, un sujet qui suscite 3 fois sur 4 la gourmandise, je me suis laissée aller à la facilité : j’ai choisi les cupcakes. Bouuuh, oui honte sur moi, cela en est presque malhonnête. Il n’y a pas plus photogénique qu’un cupcake. Je sais.
Bon voilà, j’allais devoir sortir de ma zone de sécurité à salir mon set, j’allais pas non plus choisir un plat de viande ! Chaque chose en son temps, allons-y doucement ! J’ai donc essayé de faire comme si quelqu’un s’était glissé dans ma cuisine pendant que je préparais ces cupcakes au chocolat. J’ai donc sali, barbouillé de farine, nettoyé la farine, re-aspergé de farine, laissé tomber des gouttes de lait à l’aide d’un compte-goutte, lancé du sucre, laissé tomber des copeaux de chocolat. J’ai modifié l’emplacement et la forme de ma « tâche » de sucre à l’aide d’un pinceau, déplacé les copeaux de chocolat à l’aide d’une pince à épiler. J’ai pas mal galéré il faut le dire. Car j’aime pas cuisiner dans le bazar (en même temps dans une cuisine de 4m² tu peux pas te permettre ce luxe), je déteste quand mon plan de travail est sale alors salir mon set, c’était clairement contre-nature !

Quelques heures après et une petit tour dans la moulinette de lightroom, voici donc le résultat. Au final, je n’en suis pas satisfaite. Je trouve que c’est encore bien trop propret et tous mes petits mannequins ont un sourire trop crispé. Le résultat manque de naturel, c’est trop figé. J’avais fini la prise de vue par des photos classiques du produits (donc sans miettes et gouttes), je les ai mise dans cet article mais bof bof voilà. Elles n’ont aucun intérêt à mon sens.
Celle que j’aime bien en revanche, c’est celle des cupcakes en vue presque zénithale. C’est d’ailleurs pour ça que je l’ai mis bien en gros, haha ! Je saurais pas vous expliquer pourquoi mais c’est celle qui me satisfait le plus. Peut-être parce que c’est celle qui a le moins de props (désolée je trouve pas de traduction française pour désigner ces objets qui composent le stylisme), du coup on est plus focalisé sur le produit, il y a moins de détour (et donc moins de chance de se planter!).
En tout cas, j’ai beaucoup aimé tenter de nouvelles choses (2013 année de la sortie de ma zone de confort !) et essayer de reproduire de reproduire un style. C’est d’ailleurs un exercice beaucoup compliqué que ce que j’imaginais ! Mais c’est intéressant car cela permet d’approfondir certaines choses que l’on maitrise peu ou moins bien.

Bon, désolée pour ce pavé, j’espère que vous aurez réussi à le suivre jusqu’au bout ^^ Mais ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé photographie culinaire par ici !
Et vous, quel serait votre challenge photographique pour 2013 ? Quelles sont les contrées photo que vous auriez envie d’explorer ? Les photographes et/ou stylistes qui vous inspirent et qui pourraient constituer un autre exercice de style ?

[Edit : Désolée, je ne mets pas la recette, d'un part parce que le propos de cet article c'est plus la photo que la cuisine et d'autre part, parce qu'entre nous franchement, ces cupcakes ils n'avaient rien d'exaltant ! De simples cupcakes au chocolat dont vous pourrez trouver la recette partout sur le web !]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Knot, knot, knot : Entrez !

08.10.2012

Le voici, le voilà, ce projet surprise! Il est beau, il est tout chaud, il vient juste de sortir de presse !
Il y a plus de 2 ans que l’idée a germé dans le tête d’Aline. Autant vous dire que ce projet a une véritable histoire derrière lui ! Parfois certains projets sont tellement compliqués à mettre en œuvre qu’on finit par se demander s’ils ne sont pas maudits. Et puis non, on tient bon, on s’entête, on construit pierre après pierre. On a l’impression que la fin est proche et non, bim, un truc arrive. On se dit, enfin on y est, il reste juste 2/3 trucs à faire « ca va aller vite ».
Tu connais l’histoire des « 2/3 trucs à faire, ça va allez vite » ? Hoho, je suis sûre que je ne suis pas la seule à me faire avoir hein ?
« Il me reste que 2/3 mugs à peindre, ça va allez vite t’inquiètes » = LOL (4h après, j’y suis toujours)
« Il ne me reste juste la salle de bain à nettoyer, ça va aller vite » = tu connais pas le bordel que j’ai dans mes placards ! (et moi non plus manifestement ^^)
« Il y a juste la cuisine de 4m² à repeindre, en une demi-journée c’est fait » = ben voyons!

Je sais pas vous, mais moi clairement j’ai une pitoyable estimation de la durée des tâches à effectuer. Grosso modo je me suis rendu compte qu’il fallait que je multiplie mon estimation par 3 et c’était bon. Mais quand tu es impatiente au possible, c’est bien difficile.

Pour Knot, ça a été un peu pareil. Mais le voilà, il est enfin là, après avoir passé des journées entières à bosser dessus avec Alex et Aline, à se prendre la tête, à mettre de côté des DIY qui ne nous satisfaisaient pas, à tout recommencer parce que je suis une mauvaise élève et que je n’avais pas écouté les consignes. A plier, découper, coller, rigoler et photographier.  Après tout ce boulot, je suis très fière de vous présenter le Knot, numéro spécial papier !
Tadaaam !

J’en profite également pour remercier nos modèles dont la trop choupinette Lisa (filez voir son blog plein de peps!) et également nos monsieurs qui ont du nous supporter, avec une mention spéciale à Monsieur Little Fabric qui a superbement intégré le site de Knot (avec aussi beaucoup de patience^^).

Maintenant passons aux choses plus formelles et faisons les présentations! Knot est donc un magazine de DIY (do it yourself = fais-le avec tes propres mimines) qui s’articule autours de 4 thèmes : la déco, la cuisine, la mode et les enfants. C’est aussi un endroit de rencontres où l’on vous fait partager nos coups de coeur de créateurs et de créations. Pour ce premier numéro, on a choisit le thème du papier (qui n’était clairement pas à la mode quand on l’a choisit il y a plus d’un an, on a eu le nez ! Ou pas!). Chaque trimestre, un nouveau numéro et un nouveau thème !

 

Allez, je vous laisse le feuilleter sur le site de Knot !

J’attends avec impatience vos impressions ! J’espère que vous lui ferez une bon accueil ;)

Vous pouvez aussi retrouver Knot sur Facebook pour suivre toutes les actualités du magazine (concours, DIY cadeau, etc) et pour tenter de gagner des carnets Papier Tigre en jouant sur la page facebook !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...