Mets du rose dans ta vie

03.06.2016

Comme en ce moment j’ai un peu plus de temps pour m’occuper de mon blog, j’ai aussi du temps pour expérimenter des choses qui me trottent dans la tête depuis 2/3 ans. Oui le temps passe vite, mais l’essentiel c’est que tout finit pas arriver ! Et il y a cette veste, que j’ai acheté il y a un petit moment. J’avais trop envie de vous en parler. C’est une veste sociable. Dès que je l’ai sur le dos, il n’y a pas une journée sans que quelqu’un m’en parle, me demande où je l’ai acheté, ou s’extasie sur la couleur. J’aime sa couleur qui contraste avec tout ce gris. J’aime sa coupe qui me donne l’impression de cacher ce corps que je ne supporte plus tout en ne ressemblant pas à un sac à patate. Ce rose fait diversion et en plus égaye le paysage. Du coup, je ne suis pas mécontente de ce temps de merde, car avec lui, je me sens jolie et cachée.
Ca me donne la petite larmichette d’écrire ça. Il n’y a pas eu de kifs ces 2 dernières semaines pour la simple et bonne raison que j’ai eu du mal à kiffer. J’ai jamais été du côté des minces, mais j’ai toujours été tolérante envers ce corps. Je me disais que c’était bien moins couteux de l’accepter tel quel que de changer ce que la nature m’avait donné. Mais là, comment vous dire… Je suis à un point de non retour, il devient intolérable. Il n’y a eu que ce corps qui me frustrait, qui jour après jour m’obsédait un peu plus. Et ce n’est pas juste mon ventre, mes cuisses, mes fesses, mes bras. C’est aussi ma gueule. Cette tête qui a pris un sacré coup de vieux, que je ne reconnais plus en photo. C’est dingue, c’est arrivé sans prévenir. J’ai toujours aimé me voir en photo et là bim, je ne me reconnaissais plus. Comme si on avait tiré mon visage vers le bas. L’impression de s’être pris 15 ans dans la gueule, comme ça d’un coup, sans le moindre avertissement. J’imagine que la grossesse y est pour quelque chose. D’un coup, elle t’a projeté dans la case des mères et implique du coup le renoncement de ta vingtaine. C’est fini, je ne retrouverai jamais cette fraicheur qui te permet de passer une nuit blanche sans même avoir le teint froissé. Je sais que je vais hérisser le poil de tout le monde (sauf les plus jeunes) en disant la prochaine phrase. Mais j’ai l’impression d’être sur une pente inéluctablement descendante, que jour après jour, je ne ferai que me faner. Allez, vous pouvez envoyer les tomates ! J’ai bien conscience de mon ridicule. Mais que voulez-vous, j’ai pas l’impression de demander la lune. Juste de me sentir jolie. Juste de voir une photo de moi et me dire que je me plait dessus. Juste pouvoir enfiler un jean en me sentant bonnasse à l’intérieur.
Allez, ils annoncent le retour du soleil la semaine prochaine. Mon moral suivra probablement ! En attendant, je vous laisse donc avec la série de photos shootées par Virginie Zilbermann
pink_jacket_1

pink_jacket_2

pink_jacket_3

pink_jacket_4

pink_jacket_5

pink_jacket_6

pink_jacket_7

Crédit photos Virginie Zilbermann

Manteau Zara – sac à main Craie (offert)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. Marie Chioca

    Oui, c’est un chouette manteau, et tu es très jolie Cyrielle !
    Je t’ai aussi envoyé un petit message plus « perso » via ta boîte mail de contact…
    A bientôt, et bonne journée à toi,

    Marie

    Répondre
  2. Laura VGP

    Roh mais ce manteau…
    Je ne suis pas très rose, mais ça fait bien 2 ans que je me
    Tenterais bien le manteau rose ! Mais le beau rose, comme le tiens. Ça peut être bien joli et super doux ! La coupe du tiens est juste parfaite et il te va parfaitement !
    Pour le reste, c’est bien de vider son sac et je ne vais pas te dire que tu es belle comme ça (et oui tu l’es hein moi je te trouve tellement jolie et douce), que t’as pas à être mal… Tout ça quoi…. Bah, car je n’aime déjà pas qu’on me le dise quand je me sens moi meme mal dans ma peau et que visiblement je ne devrais pas… C’est pas ce que tu veux entendre car on est jamais à la place des gens et surtout nous, on ne voit que, ce que tu veux montrer… Forcément. Bref en gros je te comprends tellement et je te souhaite de trouver ce truc qui fait, que tu te kifferais again.
    Bon vendredi à toi. Maintenant je file mater les shops en ligne pour un manteau ROSE

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Oui ce rose est parfait ! Tout doux comme il faut !
      Merci pour ton mot ! Effectivement dans ces moments là, les paroles des gens ne suffisent pas à modifier le regard qu’on porte sur soi, mais avec du temps (et une bonne dose de soleil), j’espère que ça ira mieux !

      Répondre
  3. Virginieg

    J’ai le même ressenti que toi au niveau de mon visage depuis que ma fille est née (elle a 2 ans), les cernes m’ont transformées, je ne me trouve plus jolie. Je ne sais si ça reviendra mais pour l’instant j’ai du mal a me reconnaître, je n’arrive pas a camoufler ce regard qui me complexe. On parle souvent du changement du corps, pour ma part cela n’a pas trop évolué heureusement, mais ce regard gris on n’en parle rarement et pourtant j’ai déjà constaté ça sur pas mal de « jeunes » parents. Et oui le rose poudré ça adouci, ton manteau est très joli.
    Virginie

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Il faut dire que la fatigue n’aide pas, elle marque énormément le visage… Depuis un petit moment, j’ai repris une vraie routine cosmétique et je vois déjà les effets. Ca aide un peu !

      Répondre
  4. vanessa | pouzet

    Moi je te trouve ultra bonnasse !!! On ne se voit pas, ou on se voit trop de façon « technique » quand on se regarde (ça c’est trop grand, trop mou, tordu, creusé…) ; bref on ne peut pas se voir avec les yeux des autres, les perceptions sont différentes. Tu peux être sure que la grossesse et la maternité ça met un sacré coup… c’est violent, et tu ne te reconnais plus, ce n’est plus toi à l’extérieur. Je suis bien maigrasse moi et la grossesse a empiré les choses, ce qui était un cata pour moi, j’ai eu du mal à reconnaitre mon corps. Les années sur les femmes ne sont pas un plus dans notre société. Alors que ton mec devient de plus en plus sexy, se sent de mieux en mieux dans sa peau et bien nous on peut se dire que c’est l’inverse, et c’est fichtrement injuste.
    Pour donner un message plus positif parce que je suis bien plus âgée, la sagesse me guette :-) il faut un peu de temps, pour se retrouver, se reconnaitre, réapprendre à s’occuper de soi et finalement se dire qu’on est pas si mal. Et que tout n’est pas figé, on peut être nous en un peu mieux même avec les années. Prends bien soin de toi, et reviens vite avec d’autres looks, c’est hyper joli.

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Je plussoie le regard technique, on s’accroche aux détails au lieu de se voir dans notre ensemble et forcément, il y a presque toujours de quoi complexer ^^ Ceci dit autant les mecs deviennent sexy avec l’âge (enfin certains) autant je trouve que certaines femmes gagnent vraiment en beauté. Parfois j’en crois dans mon quartier, avec leurs cheveux tous blancs et bien coiffés, hyper bien lookées, là ça me donne un peu plus envie de vieillir ^^

      Répondre
  5. Tatiana

    Tu es canon et cette série de photos est magnifique ! On est sans aucun doute sur la pente descendante mais nos meilleures années nous attendent, plus de confiance en nous, mieux entourées et une belle vie de famille.

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Oui pour le coup, de mes 20 ans je garde que la fraicheur de mon visage et les kilos en moins, mais alors je n’y reviendrai pour rien au monde tellement j’étais mal ! Alors qu’effectivement, la trentaine c’est pour moi être mieux dans ses baskets, plus proche de son moi authentique !

      Répondre
  6. Petits Béguins

    Il y a au moins une petite photo de ta bouille, ça prouve que tu es arrivé à te trouver jolie au moins sur une photo. Challenge relevé alors!
    Chaque âge à ses complexes et certaines périodes sont plus dure à passer… Je pense qu’avec le temps (et avec des enfants) la priorité ce n’est plus sois, mais ses loulous. Ce qui permet (je croise les doigts) de moins complexer sur tous nos nouveaux défaut, qui se rajoutent aux précédents…
    Je compatis énormément, même si je ne viens pas d’accoucher, avec le stress et la fatigue qui s’accumule je ne me reconnaît plus non plus sur les photos..
    Je pense qu’il ne faut pas trop réfléchir, il faut juste essayer de profiter de la vie et de se faire plaisir pour garder le sourire.

    C’est un peu compliqué par message, le mieux resté dans parlé autour d’un bonnthé chaud ;)
    Des bisoö

    Répondre
  7. Calie

    Oulala topissime ce manteau, effectivement si je te croisais dans la rue je te demanderais bien où tu l’as acheté ^^
    C’est impressionnant aussi comment je me reconnais dans ta description post grossesse et si je peux partager mon expérience (mes enfants ont 4 et 2 ans), je pense qu’il faut du temps pour s’accepter et digérer ce changement mais je ne crois pas être sur la pente descendante non plus ^^ je pense qu’on gagne de l’expérience, un peu aussi en sagesse (comme l’a bien dit Vanessa) et surtout qu’on a encore plein de belles choses à vivre. Perso, je retrouve peu à peu confiance en moi et un peu plus d’assurance mais c’est sur que je ne t’aurais jamais dit ça il y a deux ans :)
    On ne te vois pas beaucoup sur les photos (ce n’est pas du tout mon truc non plus) mais tu as l’air franchement très jolie mais je comprends bien s’accepter soi-même c’est une autre histoire ^^
    Bonne journée

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Merci ! Quand je parlais de pente descendante, c’était physique ^^J’espère bien avoir encore de belles choses à vivre ! De ce côté là, je trouve que plus on vieillit plus notre vie est passionnante !

      Répondre
  8. Les causettes de Célestine

    Je te comprends trop bien, mais comme on est dures avec nous-mêmes! Quelle violence dans ce regard qu’on porte sur nous, alors qu’on devrait y mettre toute la bienveillance du regard qu’on porte sur ceux et celles qu’on aime et qu’on trouve toujours tellement beaux, tellement jolis, avec leurs petites particularités, ces petits signes du temps qui passe, qui ne sont pas des défauts, au contraire.
    Il faut qu’on apprenne à prendre du recul et surtout, surtout, à s’aimer avec la même bienveillance que celle qu’on accorde à nos amis, nos aimés. Je suis sûre qu’on peut y arriver!
    Tu es jolie, tu es toi, et c’est parfait comme ça.

    :) un sourire et un bécot*

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      La bienveillance, ce mot tellement à la mode mais qu’on a du mal à appliquer pour nous :( En tout cas, je trouve que cela demande beaucoup d’énergie !
      Merci pour ton mot <3

      Répondre
  9. Amélia

    Alors on y est. A cet instant T de l’article mode du manteau rose. Il est beau. Il est frais, îl EST comme toi, doux, délicat mais aussi stricte et droit. Tu as ce quelque chose d’insondable, de mystérieux qui rend ton visage si lumineux qu’aucune journee de plus ne ternira. Tu es toi. Ce petit bout de femme Véroce, prolixe en talent, battante quelque soit la vie. Ton corps n’es pas qui tu es, îl est celle que tu fuis. Or ne te fuis plus tu es si jolie. Facile à dire je sais mais tu iras tellement mieux après. Tu es superbe sur les photos, bien que tu n’en ai gardé qu’une de ton visage, elle est la, elle existe et zlle commence la résistance. Et tu vas réussir ❤️❤️❤️

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Ha ben tu vois, je te retourne exactement le commentaire (miroir magique haha) (cf la discussion qu’on avait eu chez toi ^^)
      Bon et sinon, tu prends quoi au ptit dej ? Non parce que ça a l’air d’être de la bonne ^^

      Répondre
  10. Esperluette

    Ah non hein Cyrielle ! Enfin !! T’es toute belle quoiiiiii! Bon ok je te comprends, moi aussi j’ai bien du mal à faire avec le corps et la nouvelle tête que m’a laissé la grossesse. Mais voilà, en fait, sache le, avec des yeux tout extérieur, tu es JOLIE <3 :-)

    Répondre
  11. La Fiancée du Panda - Blog mariage & lifestyle

    C’est terrible comme le regard que l’on peut porter sur soi peut être dur… Mais je me reconnais tellement dans tes propos que je ne pouvais pas passer ici sans te laisser un petit mot pour te rassurer avec un vrai message d’espoir : ce sentiment d’avoir vieilli de 10 ans et d’être sur le déclin, ça passe ! Les deux années qui ont suivi la naissance de James (jusqu’à récemment, donc), je me suis trouvée horrible. Entre la maternité et le démarrage de mon activité (comme toi, donc), j’étais tellement fatiguée qu’il y avait des jours où j’avais littéralement l’impression que mon visage tombait, comme si la peau descendait de 3 cm. Même avec le meilleur make-up du monde, j’avais l’impression d’avoir pris 10 ans, et les vacances n’y faisaient pas grand-chose, parce que les vacances avec un bébé… on se comprends, quoi. Au niveau du corps, pareil: je n’avais conservé qu’un seul kilo de la grossesse, mais c’est comme s’il comptait triple. Je ne l’ai pas super bien vécu, même si je compensais à travers les vêtements…
    Et puis l’été dernier, sans rien avoir fait de spécial (enfin si: dormir plus, me détendre à propos de mon job, mon fils, mon mec, prendre des vraies vacances), ça s’est doucement effacé. A la rentrée, tout le monde s’est mis à me faire des compliments sur ma ligne et mon teint, et j’ai peu à peu retrouvé mon « moi d’avant ». Il fallait juste du temps (et beaucoup plus de sommeil…). Je n’ai malheureusement pas de recette magique pour t’aider dans cette phase difficile, mais je peux te donner trois petits conseils:
    – dis toi qu’on en passe toutes plus ou moins par là. Oui, même les insta-mom bombesques dépriment après leur grossesse (j’en connais !)
    – accorde toi du vrai temps pour prendre soin de toi. Coiffeur, manucure, shopping : ce n’est pas futile, c’est un investissement bien être pour être une maman et une wife au top ;)
    – place le miroir avec lequel tu te maquilles face à la fenêtre (et toi dos à la fenêtre donc), la lumière est mille fois plus flatteuse et ça change la vie

    Et je conclus ce long pavé en te disant que tu es magnifique sur ces photos, même si tu as du mal à le croire ;)

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Haaa ça fait du bien de voir qu’on est pas toute seule à avoir ces impressions désagréables sur soi ! Et c’est rassurant de voir que ça passe ! Là, je rentre dans la période creuse de l’été niveau taff, donc j’ai décidé de lâcher prise et de m’occuper de moi, de profiter et de dormir plus tard le matin (tant pis pour le boulot). Je me dis que je serai pas efficace si je me sens aussi mal dans ma peau quand le rush reprendra. Et les insta moms bombesques, je les ai toutes unfollow, faut arrêter de se faire du mal lol!
      Merci pour ton mot rassurant <3

      Répondre
  12. Suite Créative

    Je rejoins les commentaires précédents. Tu es sublime.
    J’ai la larmichette à l’oeil en lisant les mots si durs que tu utilises.
    Il est vrai qu’une grossesse n’arrange pas le corps, tu passes du côté des « deuxième mains » mais ça va vite passer ce sentiment de se « dégeuler ». Au bout d’un moment tu verras les choses avec un autre oeil et tu te sentiras vraiment mieux. C’est beaucoup de changement d’un coup…. sois patiente, c’est pas facile… mais faisable !
    La vie est plus belle avec un sourire :))

    Répondre
  13. Clementine

    Mon dieu que vous êtes jolie…vous avez un visage frais et d’une grande douceur…
    Message d’une femme complexée, aux hanches trop larges, cuisses trop molles et joues trop rebondies….et qui n’a pas de manteau rose pour ce sentir belle…

    Répondre
  14. Coralie

    Je n’ai pas du commenter un article sur un blog depuis 4 ans car je suis devenue une grosse utilisatrice d’Instagram. Mais quand j’ai vu ta photo et son commentaire, j’ai voulu lire l’article sur le blog et je suis tombée sur les fesses. Car je t’ai vu en vrai à un atelier diy (on était trop contente de pouvoir participer avec ma copine, tu n’as pas idée! ) et j’ai pas du tout vu la même chose que toi. J’ai vu une fille trop stylee, super sympa et disponible pour papoter. Et pas du tout mais pas du tout ce que tu décris. Apres on a tous nos up and down que l’on ait 20, 30 ou 40 ans. Et moi je me suis plutot dit que quand j’aurais un bébé, j’aimerais bien rester stylee comme toi. Continuer d’avoir des idées, de m’investir dans des projets, et puis rester lumineuse comme toi. Bref voilà, c’est un message trop de love mais bon, tant pis! :)

    Répondre
  15. CecileM

    Oh comme je te comprends. Comme toi je n’ai jamais été mince mais avant ma grossesse j’avais réussi à apprivoiser mon corps avec du sport et une allimentation moins riche. Et une bonne coiffeuse! J’ai toujours aimé les fringues et je prenais beaucoup de plaisir à me ponponner, me maquiller. Et j’ai continué tout le long de ma grossesse mais depuis que Sacha est née je me suis complètement mise de côté. Je suis en congé parental à la maison, je me traine en pyjama et j’ai mon uniforme jean/sweat si je dois sortir faire une course. Alors que ma fille est super lookée elle! Dès que j’ai 5min je fais des trucs pour elle, un mobile diy, du tricot, des petites purées bio, du shopping mini fringues ou déco pour da chambre. Je ne me reconnais plus! Et mon mari a bien du mérite ! Vivement que je retravaille, je crois que reprendre une vie d’adulte m’aidera à me recentrer un peu sur moi. En tout cas je rejoins les autres commentaires, je te trouve très dure avec toi même, tu es très jolie en tout cas sur ces photos!

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Je m’étais fait un crédo pendant ma grossesse de ne pas lâcher mon apparence après l’accouchement, et j’ai bien réussi ! Aussi parce qu’il m’était encore plus insupportable de me voir avec cette tête de fatiguée les premières semaines. Mais je comprends aussi qu’on ai envie d’être focus sur son petit, tant que ça reste une période et que ça a une fin, profite ! Et avec la reprise du boulot, tu vas reprendre progressivement ton allure !
      Merci en tout cas pour ton commentaire ! <3

      Répondre
  16. Celia

    Rholala, on est toutes les mêmes !! J’ai eu le même sentiment après ma grossesse et on ré-apprend à apprivoiser ce nouveau corps/visage/état d’esprit (rayer la mention inutile ou les garder toutes ^^). Et une fois que tu te retrouves bien dans tes baskets, hé ben tu fais un 2ème bébé !!!! Et bim je me re-retrouve dans cette spirale pourrie et j’ai hâte de retrouver mes fringues sans me sentir déguiser ou pas à l’aise. Tes mots/maux pourraient sortir de mon clavier. Courage, on n’est pas seule et à la vue des commentaires, on est même assez nombreuses !!! Ca fait du bien de savoir que d’autres ont ce même sentiment et j’avoue je me sens moins futile !

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Parfois je me dis qu’enchainer les bébés, c’est ptet plus stratégique justement niveau appréciation de soi ^^
      Et oui c’est agréable de se sentir moins con de ces pensées ! J’avoue que ça m’a bien redonné la patate !

      Répondre
  17. minisushi

    je te trouve tellement dure avec toi-même… et en même temps je te comprends si bien car je suis pareille que toi (mais avec 2 grossesses derriere moi) je n’arrive juste pas à trouver la volonté d’arreter le sucre pour mincir et chaque jour pourtant je peste contre ce corps trop lourd trop gras trop mou, mes joues qui descendent… on est un peu sa pire ennemie dans ce cas hein…en tous cas sur ces photos tu es super jolie!

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Ho oui, il n’y a rien de pire que de détester son corps mais en même temps ne pas avoir le courage de changer ça. C’est l’effet kiss cool, tu te sens moche et nulle !
      Pour arrêter le sucre, (enfin diminuer), j’ai diminuer progressivement les doses que je mettais dans mon thé, mon fromage blanc etc Mais très légèrement et très progressivement, et aujourd’hui quand c’est trop sucré, j’aime pas du tout. Mais il y a aussi le rééquilibrage alimentaire que j’ai fait suivant l’IG bas qui m’a beaucoup aidé (va voir sur le blog de Clyne ;)

      Répondre
  18. Ping : Salade printanière à l'épeautre | Carnets Parisiens

  19. exquisite

    je ne sais pas si ça va t’aider, mais moi qui suis aussi en free lance, j’ai eu aussi une période où je n’aimais plus rien, plus de kiff…ce qui m’a redonné la patate ? trop bizarrement, le moment de me changer dans les vestiaires de la salle où je fais du yoga ! Quand on passe ses journées quasi seule, on tourne vite en rond, et on oublie le reste du monde. Je suis arrivé au cours de yoga complexé de mon bourrelet du ventre, et en regardant toutes ces filles en train de se changer, je me suis aperçue que j’étais…comme toutes ! j’ai pu voir que chacune de nous avait de belles formes, et qu’en fait, j’étais juste…normale ! Alors soit bienveillante envers toi-même, trouve ton petit modjo qui te fais fondre dans la masse, des fois ça fait du bien d’être comme tout le monde ^^
    Ou sinon, aussi, le truc qui fait du bien, c’est d’aller se faire maquiller gratuitement dans des magasins de cosmétiques ! Boost beauté garantie !
    Rachel

    Répondre
  20. Audrey

    J’aurais pu écrire chaque mot que tu as retranscris sur ce corps, je sais exactement ce que tu ressens pour le vivre moi même.. Ce corps qu’on ne reconnait plus, ce visage moins frais qu’on essaye de recouvrir sous des tonnes de maquillage alors qu’avant je n’en mettais jamais, ces fringues dont on rêve mais qu’on ne s’achète pas, ces bras que l’on veut absolument caché sous des manches longues, cette paranoïa qui se développe à chaque fois que l’on rencontre quelqu’un qu’on n’a pas vu depuis longtemps de peur qu’on me demande encore si je suis de nouveau enceinte, ce désespoir de ne plus pouvoir rien mettre dans son armoire, et surtout, surtout, le fait de revoir des photos de soi d’avant et de se maudire d’avoir été aussi critique alors qu’à cette époque on était plus que « bien »… Sans parler de cet inévitable rapport à la nourriture qui devient totalement malsain, Malheureusement c’est un combat avec soi, et rien de tous les compliments qu’on peut nous faire ni change rien.. Le plus drôle (si je puis dire!) c’est que quand je regarde tes photos, ta blondeur lumineuse, ton teint frais et rosé, et ta jolie silhouette, et bien je ne comprends absolument pas tes complexes et tes dures critiques envers toi même.. Et je pense que tu as choisi la meilleure des thérapies en te confiant ici, en racontant tes peurs et tes angoisses, parce que la bienveillance que tu reçois est pour moi encore plus « sincère » puisqu’elle vient, pour la plupart, de parfaits inconnus qui font le choix de t’écrire un commentaire et qui sont pour moi plus « objectifs » que tes amis et entourage qui te voient belle et fraîche en toutes circonstances. Donc regorge toi de ses mots sincères et regarde comme tout le monde est unanime à ton sujet!

    Répondre
  21. Miss Pat'

    Oh, je suis comme rassurée de vous lire les filles ! En fait, à moi aussi la grossesse m’a beaucoup changé ! Je n’ai plus le même visage qu’avant. Et c’est arrivé d’un coup. J’avais de bonnes joues, j’avais un visage pulpé… et puis, il s’est « ridulé », creusé en un rien de temps. J’ai le visage qui paraît bien plus allongé. A 29 ans, on me disait que je faisais femme enfant, et aujourd’hui, on me donne régulièrement 40. Les boules !!!!!!!!!!

    Répondre
  22. Ping : Mes indispensables beauté de l'été | Carnets Parisiens

  23. http://pilulesenligne.men/

    Draga Bibi !Zelo zelo te razumem. Pred 18 leti je bila tudi moja mama operirana. Bila sem še otrok in živeli sva sami, zato sem zelo navezana nanjo. Po operaciji in okrevanju je mama začela hoditi h karizmatičnim duhovnikom, ki molijo nad posamezniki za ozdravljenje. ( Prenova v duhu). In se je pozdravila. Vse dobro.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *