Et rond et rond, petit potimarron

07.11.2010

Je ne sais trop quoi vous dire, j’ai toujours autant de mal à trouver l’inspiration et à trouver des bêtises à vous dire !
Alors qu’est-ce qu’il s’est passé cette semaine ?
♥ Déjà j’ai repris le boulot après une petite semaine de vacances et maintenant je comptes les semaines jusqu’à Noël ! Non pas que mon travail m’ennuie, loin de là, mais j’adore Noël ! J’avoue, j’ai commencé à écouter ma playlist de chansons de Noël ce week-end… Il fallait bien que je me mettes dans l’ambiance pour trouver des idées de déco pour mon petit sapin !

♥ J’ai eu un coup de coeur pour le blog d’A Chicken in the Kitchen avec une mention particulière pour ses textes mordants !

♥ J’ai assisté aux conférences FIPC sur la photographie culinaire et ma foi c’était bien trop court ! C’était vraiment intéressant et cela m’a pas mal fait réfléchir à la finalité d’une photo culinaire. A quoi bon photographier des plats ? Je me rends compte dans mes photos que souvent le résultat recherché se situe plus au niveau de l’esthétisme que d’une véritable transmission d’informations (quel goût va avoir le plat, sa texture, la plaisir de le préparer…). J’ai d’ailleurs suivi avec une attention particulière le témoignage d’Isabelle Rozenbaum sur la façon dont elle a envisagé les photographies de son nouvel ouvrage, 1 canard, 2 Daguin, en s’attardant sur les gestes, le savoir-faire de Daguin père et fils. Je vous invites d’ailleurs à lire son article sur la mort des natures mortes.
Autant vous dire que cette journée a ouvert mon champ des possibles, même si ce n’est clairement pas visible avec les photos de ce billet !

♥ Et puis en parlant du Festival International de Photographie Culinaire, ma photo de salade de quinoa, radis et graines germées a remporté la 3ème place et j’en suis pas peu fière ! Et c’est My Little Fabric et Griottes, palette culinaire qui ont respectivement gagné la 2ème et 1ère place du podium ! Bravo les filles, vos photos étaient vraiment très belles !

♥ Et j’ai cuisiné du potimarron, beaucoup de potimarron. A tel point que j’ai peur de finir orange tellement j’en mange ! Il va falloir que j’investisse dans le livre de Cléa, Variations potimarron, car je commence à me lasser du velouté. J’ai varié avec des poêlées de potimarron, rapide à réaliser. Ma préférée étant celle agrémentée de panais et de girolles avec un peu de sauge pour réveiller le tout. J’ai dû me contenter de girolles déshydratées faute de girolles fraîches (et pas hors de prix) à disposition. Si le goût était bien présent, mes girolles tiraient quand même un peu la tronche…
Et avec les restes de potimarron, j’ai fini le tout en velouté et hop au congel !

Poêlée de potimarron, panais et girolles
Pour 2 personnes

1 potimarron
Quelques panais
Un petit panier de girolles (fraîches ou déshydratées)
1 oignon
3 cs de miel
1/2 à 1 verre de bouillon de légumes
Quelques feuilles de sauge fraîche
Huile de noisettes
Sel et poivre

Torréfier les noisettes : les disposer sur une plaque à pâtisserie et les mettre au four à 140°C pendant 20 minutes.

Brosser et rincer le potimarron. Le couper en petits morceaux.
Eplucher les panais, les couper en rondelles puis en 4.
Eplucher et émincer finement l’oignon.
Faire fondre le miel avec l’huile de noisette dans une casserole. Y faire fondre les oignons émincées.
Ajouter les morceaux de potimarron et de panais et la sauge. Mouiller de sorte d’à peine recouvrir les morceaux de potimarron et de panais. Assaisonner. Ajouter du bouillon de légume au fur et à mesure (comme pour un risotto), jusqu’à ce que les morceaux soient tendres (5 à 10 minutes).

Brosser attentivement les girolles. Si vous les passez sous l’eau, les éponger soigneusement pour éviter qu’elles rendent de l’eau lors de la cuisson. Couper la base du pied.
Si vous utilisez des girolles déshydratées, les réhydrater pendant 24 heures dans un bol d’eau.
Faire revenir dans une poêle chaude avec un peu d’huile de noisette pendant 5 à 10 minutes.

Ajouter les girolles au potimarron et poursuivre la cuisson 2 minutes.
Servir chaud saupoudré de noisettes torréfiées concassées.

Velouté de potimarron, panais et poêlée de girolles
Pour quelques bols de soupe, selon votre appétit et la taille de vos légumes

1 potimarron
Quelques panais
Un petit panier de girolles (fraîches ou déshydratées)
1 oignon
3 cs de miel
Crème liquide (selon si vous l’aimez liquide ou plus consistante)
Bouillon de légumes
Quelques feuilles de sauge fraîche
Huile de noisettes
Sel et poivre

Torréfier les noisettes : les disposer sur une plaque à pâtisserie et les mettre au four à 140°C pendant 20 minutes.

Brosser et rincer le potimarron. Le couper en morceaux.
Eplucher les panais, les couper en rondelles.
Eplucher et émincer finement l’oignon.
Faire fondre le miel avec l’huile de noisette dans une casserole. Y faire fondre les oignons émincées.
Ajouter les morceaux de potimarron et de panais et la sauge. Mouiller avec le bouillon de légumes jusqu’à recouvrir les morceaux de potimarron et de panais. Assaisonner. Cuire jusqu’à ce que les morceaux soient tendres (10 à 30 minutes selon la taille de vos morceaux).
Mixer les légumes. Rajouter un peu de bouillon ainsi qu’un peu de crème liquide jusqu’à obtenir l’onctuosité désirée.

Brosser attentivement les girolles. Si vous les passez sous l’eau, les éponger soigneusement pour éviter qu’elles rendent de l’eau lors de la cuisson. Couper la base du pied.
Si vous utilisez des girolles déshydratées, les réhydrater pendant 24 heures dans un bol d’eau.
Faire revenir dans une poêle chaude avec un peu d’huile de noisette pendant 5 à 10 minutes.

Verser le velouté de potimarron et panais dans des bols et disposer dessus une poignée de girolles. Parsemer de noisettes torréfiées concassées.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. christelle is flabbergasting

    Rooo, j’adore les billets avec des liens, ça permets toujours de découvrir pleins de chouettes trucs. Je file lire le texte d’Isabelle Rozembaum… as-tu eu la chance de participer à l’atelier d’il y a quelques jours ? (ça avait l’air trop chouette) En tout cas, j’aime toujours venir te lire, j’aime beaucoup les reflets sur le velouté (4e photo) et te félicite encore pour ta 3e place !

    Répondre
  2. L'étudiante

    Félicitation pour la 3ème place ! J’adore tellement vos photos, vos recettes et votre façon d’orchestrer tout ça… ! Et le potimarron, c’est tellement bon, qu’on ne s’en lasse pas !

    Répondre
  3. Mozadelle

    Oh figure toi que je dois freiner sur le potimarron parce que je deviens orange, pour de vrai !!! Alors fais gaffe, c’est vraiment possible !
    Le sevrage est difficile, c’était mon petit plaisir du soir… ^^ A consommer avec modération, on ne soupçonne pas les dangers du potimarron ! ;)

    Répondre
  4. Miss Crumble

    Tes photos sont tueuses!!! (et je dis pas ça pour lancer des fleurs, quand j’aime pas je me tais)j’ai fait y a pas longtemps un velouté de potimarron aux girolles mais je n’avais pas pensé à rajouter de l’huile de noisettes ; tu t’en procure où? magasin bio?internet?merci

    Répondre
  5. Tiuscha

    Félicitations pour le concours photo, quel trio ce choc ! (et de charme, genre 3 drôles de dames..), je pense comme Flo, sûrement un avant et un après un ou une photographe professionnelle même si tu as tout d’une grande !

    Répondre
  6. Gourmandises Chroniques

    Tu vois, je t’avais dit que ta photo me parlait, ça t’avait fait marrer, ben il faut croire qu’il n’y a pas qu’à moi qu’elle ait « parlé » ! Félicitations !
    Je suis moi aussi admirative du travail d’Isabelle Rozenbaum, et ai lu avec attention, il y a déjà quelques mois son billet sur la photo culinaire. Je rêve de la rencontrer lors de l’un de ses ateliers en espérant franchir le pas que décrivent Florence et Tischua :-)

    Répondre
  7. Gen

    Bravo pour le concours, j’aime beaucoup tes photos (et recettes!) très travaillées.
    Et le potimarron, j’avoue que moi aussi je fonds pour le velouté, une cuillère et hop, je ferme les yeux tellement c’est doux. Et je me retiens de ne pas sortir les petites décos, non non non trop tôt..^^

    Répondre
  8. Upside down girl

    C’est vrai que c’est bon le potimarron! Je vis en Australie ou ils le declinent a toutes les sauces, pizzas, lasagnes et autres… Moi je te le conseille en macarons! c’est sureprenant mais delicieux et comme ca avec un seul potiron, tu as un repas entier!! En attendant, j’adore tes photos et je te felicite pour ta 3e place bien meritee!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *