Mon petit lopin de terre

12.10.2010

S’il y a bien un chose que je regrette à Paris, c’est de ne pas avoir de jardin pour cultiver mon potager. J’ai quand même toujours eu la chance d’avoir des balcons assez grands pour pouvoir y entasser une dizaine de pots d’aromates (et un rosier qui est décédé cet été (paix à son âme)). C’est tellement chouette d’aller sur son balcon cueillir sa sauge, sa menthe ou son estragon ! Voilà je ne suis qu’une bécasse de parisienne qui s’excite devant ses aromates ^^ M’en fiche, j’ai la chance d’avoir des parents exilés au fin fond de la campagne qui me ramènent régulièrement les fruits et légumes du potager. Certes, sans le plaisir de mettre les mains dans la terre, certes.

Quoiqu’il en soit, amener du végétal dans son assiette alors qu’on vivote dans un environnement plus qu’urbain ça pousse à se creuser les méninges. J’ai donc décidé d’amener mon petit lopin de terre dans mon assiette avec une petite salade de quinoa noir – la terre donc – sur laquelle pousse des petites pousses et hooo miracle une jolie fleur de radis s’épanouie au milieu de toute cette verdure. Mais, mais, mais c’est l’automne, les feuilles commencent à roussir et il pleut de la vinaigrette ! Enfin dans mon imaginaire, il « perlait » de la vinaigrette mais allez prendre une « perle » de vinaigrette en photo…

Toute cette mise en scène a été réalisé pour le concours de photographie culinaire du Festival International de Photographie Culinaire « catégorie blogueur culinaire » relayée par 750g. Vous pouvez d’ailleurs voir toutes les participations sur le compte facebook de 750 g.

Le thème était donc le végétal dans l’assiette sans plus de précision. J’ai pris le parti de faire tout végétal et donc d’exclure tout aliment d’origine autre. Ce qui me touche particulièrement dans les photos culinaires, c’est quand elles raconte une histoire, un moment de vie. J’aime de moins en moins les photos jolies mais figées. J’essaye au maximum de donner vie à mes photos mais n’est pas photographe qui veut hein ! Pour cette photo, j’avais envie de traduire dans l’assiette ce moment où l’automne arrive : les feuilles rougissent et tombent, la terre s’humidifie et dégage une odeur caractéristique après les grosses gouttes de pluie, on troque nos légumes verts pour des légumes racines au bon goût terreux. Le temps commence à ralentir et les gens s’en retournent dans leurs nids bien douillets.
Dans ma tête, j’avais donc une magnifique photo avec des couleurs chatoyantes et automnales : je suis donc à mille lieux de mon imaginaire. C’est comme quand je chante : je comprends pas dans ma tête c’est toujours juste…

Salade de quinoa et de radis
1 dose de quinoa noir (comptez 60/80g par personne)
3 doses de bouillon de légumes
1 oignon
Radis violet
Graines germées
Mesclun

Eplucher et émincer finement l’oignon. Le faire dorer dans une casserole avec un peu d’huile d’olive. Verser le bouillon de légume et porter à ébullition. Assaisonner. Verser le quinoa noir et laisser cuire à feu moyen pendant 15 à 20 minutes. L’eau doit alors s’être évaporée.
Gratter la peau noire du radis et couper de fines lamelles.
Laver et essorer la salade.

Et puis pour mon deuxième essais, j’ai eu envie de quelque chose de doux et d’automnale également. En ce moment, les feuilles rousses qui tombent exercent sur moi une profonde attraction : je ne peux m’empêcher d’admirer ces couleurs et de marcher dans les feuilles tombées au sol.
La courge pomme d’or est toute mignonnette avec sa taille riquiqui. Elle est parfaite pour servir de contenant individuel : au lieu de la cuir entière puis de la farcir, j’ai préféré extraire la chair afin de garder une coque bien rigide. Sa chair n’est pas très parfumée mais elle est très douce et s’accompagne bien avec les saveurs noisette du quinoa noir et celles des champignons (de Paris étant donné qu’il est difficile de trouver de bons champignons frais par ici).

Courges pomme d’or farcie au quinoa noir et champignons de Paris
Pour 2 courges

1 dose (60 g) de quinoa noir
3 doses de bouillon de légumes
1 échalote
Champignons de Paris
1 bouchon de Porto

Eplucher et émincer finement l’échalote. La faire dorer dans une casserole avec un peu d’huile d’olive. Verser le bouillon de légume et porter à ébullition. Assaisonner. Verser le quinoa noir et laisser cuire à feu moyen pendant 15 à 20 minutes. L’eau doit alors s’être évaporée.
Couper le haut des courges. Ôter les graines. Retirer la chair à l’aide d’une cuillère, réserver.
Faire chauffer un peu de beurre dans une poêle. Faire dorer les champignons et la chair des courges et ajouter le porto. Assaisonner.
Ajouter le quinoa cuit et mélanger.
Farcir les courges et servir chaud.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. Tiuscha

    Bis repetita, tes photos sont sublimes ! j’aime bien les contenants-comestibles comme tes pommes d’or, en fin de semaine, il y aura des mini potimarrons, mais les photos sont du pipi de chat à côté :)

    Répondre
  2. Ping : Twitted by Adelehugot

  3. Camille

    Tiens, moi aussi ça fait pareil, quand je chante, je comprends pas pourquoi.

    J’aime bien tes photos. Beaucoup, même, et je crois MEME que je vais essayer de faire le mignon truc avec la courge, c’est carrément joli joli!

    Répondre
  4. Ping : Tweets that mention Les carnets d'une connasse parisienne » Blog Archive » Mon petit lopin de terre -- Topsy.com

  5. kaderick

    hum que c’est beau l’automne pris en photo par toi!
    moi j’adore la 1ère photo parce que que ça a du être comme boulot pour que la goutte soit là au bon moment!!! chapeau
    mais j’ai aussi un faible pour la photo de la pomme d’or dans cette vieille cassolette quel charme ça a!!!
    je te dis un grand M…. pour ton concours!!!

    Répondre
  6. Miss Crumble

    Tes photos sont tout simplement sublimes, mais je pense que tu n’as pas besoin que je te le dise, tu as des admirateurs(-rices)qui te le disent!! Faudrai peut-être que j’essaie de participer à ce concours, mais je n’y arriverais certainement pas aussi bien (et je dis ça sans hypocrisie, ou fausse modestie)! Bravo pour les recettes et les photos encore une fois!!!!

    Répondre
  7. Foley

    Ah bah voilà, j’avais pas vu ce post ^^ J’adooore la 2ème série de photo! Je trouve ça absolument automnale, et la présentation dans la courge est sublime! Bravo!

    Répondre
  8. papillhot

    Eh bien…ton blog est une merveille à regarder. Je l’ai découvert pas un message que tu as laissé sur le mien et je suis scotché par la qualité du tien…j’aime les photos, l’écriture et le style très épuré :) Peut-être pourrions-nous échanger nos liens respectifs.
    A +,
    G. de Papillehot

    Répondre
  9. Griottes

    J’aime énormément ta deuxième proposition, elle est pile dans le thème et très joli dans les teintes et les harmonies ! La première aussi est très chouette, mais mon coup de cœur reste quand même la deuxième ! Le quinoa noir c’est vraiment une très bonne idée :)

    Répondre
  10. Ping : Les carnets d'une connasse parisienne » Blog Archive » Et rond et rond, petit potimarron

  11. catlove

    bonjour,je viens de te decouvrir super article,photos super,j’habite entre Avignon et St remy de provence ,mais là où je te retrouve c’est que moi aussi j’ai une petite maison de village sans grand exterieur et TOUT ça me manque
    je suis sur hellocoton j »adore je t’ai demandé en amie !!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *