Velouté de potimarron aux saveurs d’ailleurs

14.01.2010

Ces dernières semaines ont été marquées par plusieurs vagues de froid et on a beau être une connasse de parisienne, faut quand même aller bosser et braver ces intempéries. On ressort les vieilles converses et on range les petites bottes en cuir trop fragiles. Dans le métro, on remarque tout de suite celles qui travaillent intra muros, qui ne sont pas obligées de marcher à travers la campagne, là où la température du sol n’est même pas assez chaude pour faire fondre toute cette neige. Celles-là ont l’audace de garder leurs petites ballerines. Je ne peux que les envier. Mais d’un autre côté, ballotée dans mon rer A, je profite tous les matins d’un magnifique paysage blanc.

Et le soir, bien au chaud, je n’ai qu’une envie, celle d’une bonne soupe. Une soupe qui me réchaufferait les papilles mais aussi le moral : une soupe qui me ferait voyager là où il fait un peu plus chaud.

velouté potimarron coco

Pour 2 gros bols de soupe de potimarron, gingembre et lait de coco accompagnées de crevettes à l’orangePour le velouté
1 potimarron (Environ 500 g en poids évidé)
25 cl de lait de coco
35 cl de bouillon de volaille
1 tranche de gingembre frais de 2 cm²
1 échalotte
1 cs d’huile d’olive
Pour les crevettes
Une dizaine de crevettes grises décortiquées avec la queue
20 cl de jus d’orange
4 branches de coriandre
2 cs d’huile d’olive

Préparer le velouté
Evider le potimarron et le couper en gros morceaux.
Eplucher et hacher finement l’échalotte. Hacher le gingembre frais.
Dans une casserole, faire revenir l’échalotte et le gingembre dans l’huile d’olive quelques minutes.
Mouiller avec le bouillon de volaille et ajouter les morceaux de potimarron. Assaisonner.
Couvrir, porter à bouillon et laisser mijoter pendant 30 à 45 minutes à feux moyen jusqu’à ce que les morceaux de potimarron soient tendres.
Au mixer ou au blender, mixer le potimarron avec le lait de coco. Ajouter la quantité de bouillon en fonction de la consistance souhaitée.
Passer le velouté au chinois afin d’obtenir un velouté bien lisse. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
Réserver au chaud.

Préparer les crevettes
Pendant que le potimarron cuit, faire mariner les crevettes dans le jus d’orange et la coriandre ciselée.
Faire revenir les crevettes dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Faire attention à ne pas trop les faire cuire : elles doivent restées légèrement transparentes au milieu.
Servir les crevettes sur le velouté ou en accompagnement à tremper dans la soupe.

velouté potimarron coco2

Serves 2 large bowls of pumpkin soup, ginger and coconut milk with orange marinated shrimp
Pumkin, coconut et ginger cream soup
1 peeled and cubed pumkin
25 cl coconut cream
35 cl chicken broth
1 small slice of fresh ginger
1 shallot
Olive oil
Orange marinated shrimp
10 shrimps
20 cl orange juice
4 coriander springs
Olive oilPrepare the soup
Peel and finely chop the shallot. Chop fresh ginger
In a saucepan, place shallot, ginger and olive oil in a saucepan and cook over medium heat until fragrant, about 3-5 minutes.
Combine the pumpkin and the chicken broth. Cover, bring to a boil, reduce the heat to medium-low, and simmer until the pumpkin is very tender, about 30 to 45 minutes.
Transfer the pumkin to a blender or food processor and process until the soup is partially puréed. Pour in the coconut cream and process until smooth. Pour in the amount of broth depending on the desired consistency.
Adjust the seasoning. Keep warm.

Prepare the shrimp
While the pumkin cooked, marinate the shrimp in orange juice and chopped coriander.
Fry the shrimps in a skillet with olive oil 1 to 2 minutes per side, until they just begin to turn pink. Be careful not to overcook : the shrimp should remain slightly transparent in the middle.
Serve the shrimp soup or as an accompaniment to soak in the soup.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. Camille

    oh, trop miam.
    enfin, je crois, ça a l’air trop miam, après, honte sur moi sur 6 générations, mais je pense ne jamais avoir mangé de potimarron.
    je sais.
    j’ai honte, véritablement.
    (je suis a 6 minutes à pied de mon école, j’y vais pas en ballerines pour autant!)

    Répondre
  2. Le Cookie Masqué

    J’ai aussi des envies de bonnes soupes, et j’ai eu le bonheur de découvrir celles de Mark&Spencer : incroyablement delicious, notamment la spicy butternut … Du coup, ça me laisse le temps de rester focus sur le sucré ;-)

    Répondre
  3. l'Amoureuse des desserts

    WOW! Il a l’air succulent ce potage…
    Dans mon pays lointain, où le froid sévit eh bien, nous sommes amateurs de potage et soupe de toutes sortes. Vive le confort food!
    La tienne me donne drôlement envie… surtout avec le petit plus « d’ailleurs ».

    Répondre
  4. Anoushka

    Jolie, cette recette recette :)

    Le blog est superbe. Pour le titre, hmmm… il faudra que j’y me fasse ;) car au cours de mes années d’apprentissage du français, touts les profs nous interdisaient d’utiliser ce vilain mot ;D

    Bravo! J’y revendrais avec plaisir :)

    PS.
    Moi je ne peux vivre qu’à la campagne… Il y a 11 ans à peine, je ne n’y aurais pas cru une seconde, moi citadine pure et dure ayant passé presque toute de sa vie à Varsovie et quelques années à Paris…

    Répondre
  5. Biscuit-Monster

    Je découvre ton blog, il est magnifique ! Tes recettes sont très originales, ça donne pleins d’idées et surtout ça donne envie de se mettre au fourneau ! Je m’abonne sur HC pour suivre tes prochains posts !
    Bonne continuation, a bientôt..

    Biscuit-Monster

    Répondre
  6. leticia

    J’ai fait cette soupe et franchement elle est top c’est doux plein de saveurs avec une touche de peps grace au gingembre et l orange. voila je l ai enfin assouvi mon desir d exotisme!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *