Archives du mot-clé sablés

Cookies tout chocolat à la fleur de sel

22.01.2016

Mon dieu, ces cookies… Enfin ce sont plutôt des sablés en réalité, mais qui ont une belle tête de cookies.
Voilà 3 semaines que je goûte à la vie de freelance et je me dis que cette démission est probablement la meilleure idée que j’ai eu en 2015. (L’autre étant de créer une forêt de troncs et de branches d’arbres dans mon salon, mais le rendu n’est pas encore optimal. Prenez-moi pour une folle, mais quand je vous publierai le résultat, vous serez tous bouche bée haha ^^). Bref en ce moment, je suis dans une phase « quête de moi-même », enfin c’est plus comme si ces dernières années j’étais le fantôme de moi-même professionnellement et que ça y est, d’un coup d’un seul, je suis revenue dans mes baskets. Ou encore comme si avant j’avais une vision toute floue et là, ça y est, je vois tout net. Et bien, je peux vous dire que ça allège l’esprit de se sentir là où on devrait être. J’ai encore du mal à réaliser ce qu’il s’est passé pour moi ces dernières années. Pourquoi j’ai subi ma vie pro au lieu de la vivre, pourquoi je suis restée passive dans une situation qui au fond de moi me faisait plus de mal que de bien. Pourquoi je me suis voilée la face pendant autant de temps… Bref, je ne suis pas du style à trop regarder en arrière, à avoir des regrets ou à me reprocher d’avoir mis si longtemps à changer. Je pense qu’on fait tous du maximum que l’on peut et que le temps, la temporalité qui nous est propre est importante, et aussi qu’elle a un sens. Je pense aussi qu’on ne peut pas changer tant qu’on tire encore des bénéfices d’une situation, d’une façon d’être. Bien que j’ai beaucoup de mal encore à comprendre quels bénéfices je pouvais tirer d’être toujours frustrée de ne pas faire assez, de ne pas avoir assez de talent et de ne pas avoir la vie que j’aimerais avoir… Mystère, mystère… La suite peut-être à la prochaine séance chez ma psy haha.
Aujourd’hui, je suis étonnée de voir à quel point les choses se sont simplifiées dans ma tête. Mais genre de manière radicale. Toutes ces pensées négatives, pfft envolées. Et qu’est-ce que ça libère comme énergie ! J’ai l’impression que je pourrai gravir des montagnes (bon en attendant je vais me contenter de construire ma forêt dans mon salon^^).
Après ce petit interlude 3615 ma vie (et en même temps, j’aime bien lire la vie des gens sur leur blog, je trouve que ça se perd d’ailleurs, c’est nul), je vais vous parler de 3615 mon blog. Alors je sais pas si c’est moi qui avait du caca dans les yeux ou si c’est parce que je vois différemment avec mon nouvel écran rétina, mais j’avais jamais remarqué que mes photos sur le blog étaient aussi compressées… Et c’est tout laid en gros plan. Je ne vois plus que ça !! Est-ce que vous avez des astuces ? Est-ce que ça vous choque autant que moi ?!

Black chocolate cookie - Carnets Parisiens
Black chocolate cookie - Carnets Parisiens

Black chocolate cookie - Carnets Parisiens

Cookies au chocolat et à la fleur de sel

Pour une trentaine de cookies
150 g de pépites de chocolat
270 g de farine
50 g de cacao amer en poudre
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
220 g de beurre à température ambiante
100 g de sucre de canne (bien humide pas de la vulgaire cassonade)
80 g de sucre semoule
5 g de fleur de sel
1 cuillère à café d’extrait de vanille

Mélangez et tamisez la farine, le cacao et le bicarbonate de soude. Ajoutez les pépites de chocolat.
Battez le beurre en pommade et ajoutez les sucres, le sel, la vanille puis le mélange de farine. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Formez des petites boules de pâte de 2/3 cm de diamètre.
Déposez les cookies sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et faites cuire pendant 11-12 minutes à 180°C.
Laissez refroidir sur une grille.

Black chocolate cookie - Carnets Parisiens
Black chocolate cookie - Carnets Parisiens

Rendez-vous sur Hellocoton !

La tarte au chocolat et sa forêt de sapins

16.12.2012

Forest chocolate tart
De retour de ce petit week-end espagnol, qui était en fait l’occasion d’un rendez-vous de la team Culinographie (Oui avec Christelle et Aline, on aime bien se donner rendez-vous dans un autre pays, c’est plus original que le bar d’à côté ^^). On a donc bien profité du temps (16°C, de quoi prendre le petit-déjeuner en terrasse, au mois de décembre, tu le vis ça ?!! Non parce que pour moi c’est une première !), bien profité des tapas (même si on a quand même réussi à se retrouver dans un bouiboui dégueu sur les conseils d’une blogueuse, voilà pourquoi j’aime pas trop conseiller des adresses, on n’a pas les mêmes goûts et surtout d’une année à l’autre, beaucoup de choses peuvent changer), bien profité des magasins espagnols (ceux des grandes marques comme ceux des petites boutiques trop mimi). On s’était dégoté un petit appart trop mignon près des Ramblas, invitées par Housetrip, le site de réservation de location de vacances (louer un appart c’est l’idéal quand on part plusieurs jours ou à plusieurs je trouve). On aurait aussi pu profiter de faire la grasse mat mais c’était sans compter les 15 enfants motivés par jouer et chanter jusqu’à 3h du mat (non non j’exagère à peine).
Après donc cet interlude légèrement printanier, il est temps de revenir à des sujets plus hivernaux, la neige, les sapins, Noël, toussa, toussa ! Et pour cela, mettons donc l’hiver dans notre dessert ! Après les igloos meringués, voici la forêt de sapins ! Toujours sur une base classique de pâtisserie, voilà une manière rigolote de la customiser !

♪♪ Mon beau sapin, roi des forêts
que j’aime ta verdureeeee ! ♪♪

(Non ne me remerciez pas, c’est cadeau !)

Forest chocolate tart
Forest chocolate tart

Pour 6 tartelettes au chocolat et leur forêt de sapins
Pour la pâte sablée aux amandes
120 g de beurre
90 g de sucre glace
15 g de poudre d’amandes
1 oeuf
240 g de farine
1 cuil. à café d’extrait de vanille
2 g de sel

Dans une saladier, fouetter le beurre en pommade. Incorporer le sucre glace, la poudre d’amandes, l’oeuf, le sel et l’extrait de vanille. Homogénéiser au fouet puis incorporer la farine tamisée petit à petit.
Abaisser la pâte au roulea sur 3 mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier alimentaire.
Conserver au moins 1 h au réfrigérateur.
Garnir les cercles à tarte. Couper les bords de la tarte au couteau. (On peut aussi passer un coup de rouleau à pâtisserie sur la plat à tarte pour découper tout l’excédent). Refaites passer les tartes 15 minutes au réfrigérateur avant de les enfourner à four chaud à 150°C pendant 15 minutes. La pâte doit être bien fraîche quand vous la passez au four afin qu’elle ne se rétracte pas et ne s’affaisse pas sur elle-même.
Démouler les tartes. Limer légèrement le haut des bords de tarte sur la grille d’un tamis pour qu’ils soient homogènes.

Avec les chutes de pâte, former des sapins en les découpant à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un couteau. Les faire cuire 8 minutes sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

Pour la ganache au chocolat
100 g de chocolat noir à 70%
100 g de crème liquide entière
30 g de beurre

Dans un saladier, faire fondre doucement le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie.
DAns une casserole, porter la crème à ébullition et verser en 3 fois sur le chocolat en émulsionnant bien à la spatule entre chaque ajout jusqu’à obtenir une crème lisse et brillante.
Incorporer le beurre lorsque la crème a une température de 45°C (tiède). Mixer si besoin pour homogénéiser.
Verser dans les fonds de tarte. Laisser la ganache prendre.

Décor
Sucre glace
Feuille d’or

Saupoudrer les sapins de sucre glace et les planter sur les tartelettes.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...