Archives de l’auteur : Parigote

Ma (nouvelle) cuisine

10.06.2015

Il y a quelques mois j’ai déménagé. Pour un palace. Oui carrément. Enfin, c’est l’impression que ça me donne. L’espace me semble immense, on a la place pour bouger, vivre, ranger. J’utilise probablement que la moitié de la capacité de tous mes placards (et ça à Paris, c’est le luxe ultime quand tu n’es pas obligé de jouer à tétris pour ranger tes affaires !). J’ai même un dressing entièrement dédié à mes affaires de DIY et de stylisme culinaire ! Hashtag je me la pète !
Mais surtout dans ce nouveau chez moi, j’ai une vraie cuisine. Pas une cuisine de même pas 4m² sans lumière du jour. Non une vraie cuisine, grande, avec 30 000 placards et la place pour mettre un lave-vaisselle. Une cuisine d’adulte quoi. Elle est d’ailleurs tellement lumineuse que tu dois mettre tes lunettes de soleil pour faire la vaisselle ! (Véridique ^^ Mais on a mis des stores depuis, plus pratiques !).
Bon le seul hic de cette cuisine. Hormis le vide-ordures encore utilisé (qui sont ces gens qui jettent encore au vide-ordures ? Quels sont leurs réseaux ?) (je crains un jour de voir un cafard en sortir, brrr). Non le seul hic de cette cuisine c’était le carrelage de la crédence. Un magnifique carrelage orange, aux airs de méditerranée qui certes mettaient de la chaleur dans la cuisine mais point dans nos cœurs. Moi qui avais enfin ma belle et grande cuisine, il était hors de question que je laisse ce carrelage gâcher ma vue !
Mais quand tu es locataire, tu n’as pas des masses de solution. Et là, je suis tombée sur Emilie du blog Poligom qui montrait le système smart tiles : des dalles de carrelage adhésives. Ce sont de fines dalles en gel qui se découpent hyper facilement et se collent tout aussi facilement. J’ai commandé plusieurs échantillons avant de jeter mon dévolu sur le modèle Hexago. Smart Tiles a été assez sympa pour m’offrir une bonne partie des dalles car j’avais beaucoup de surface à recouvrir et ça faisait un bon budget. J’ai reçu le colis hyper rapidement. Ils sont d’ailleurs hyper réactifs pour l’envoi des échantillons et répondre aux questions.
Très honnêtement, pour une crédence simple, l’application est ultra facile (même enceinte de 7 mois c’est pour vous dire ^^). J’avais peur que l’on voit les joints du carrelage d’en dessous mais finalement pas du tout. Je pense que le modèle hexago limite aussi beaucoup cet effet d’empreinte. Les dalles se nettoient également très facilement. Je ne sais pas si ce système va tenir dans la durée, pour le moment ça colle bien !
En tout cas, l’effet est très réaliste. De loin comme de près on se laisse facilement avoir (si tant est que l’on ai bien géré les jointures des dalles). Je suis en tout cas absolument ravie de ma nouvelle déco de cuisine ! Et le jour où je pars, il n’y a plus qu’à décoller les dalles et passer un coup d’acétone.

Alors, vous en pensez quoi ? Vous êtes plutôt team carrelage orange ou team carrelage hexago ? ^^

Smart Tiles kitchen
Smart Tiles kitchen
Smart Tiles kitchen
Smart Tiles kitchen
Smart Tiles kitchen
Smart Tiles kitchen
Smart Tiles kitchen

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donuts au chocolat et pralin

20.05.2015

Hello hello ! L’autre jour, j’ai eu une envie de gras, de fat, de bien gourmand et de décadent (j’ai le droit, je suis enceinte d’abord ^^), j’avais une grosse envie de donuts ! J’adore les donuts, je me rends bien compte que c’est pas le truc le plus fin gustativement parlant mais c’est toujours lié aux vacances pour moi. Mes vacances d’adolescentes, passées au bord de l’océan, tous les ans, toujours à côté de cette cabane à frites et à donuts. Avec les copains, on se posait toujours au même endroit de la plage, on avait notre spot, on se prenait pour les rois de la plage. Et il y avait toujours le moment du goûter, les 3/4 du temps je me prenais un donut soit au chocolat, soit fourré à la pomme ou à la framboise. C’était le doux temps où on pouvait s’empiffrer de gras dans la plus grande insouciance ^^ J’ai adoré ces vacances d’ado. Je me souviens encore des maisons qui bordaient la plage, de la dune que l’on devait escalader pour accéder à la plage, du sable brulant sous les pieds, du vent qui emmêlait les cheveux. Du coup, ces donuts avaient pour moi un petit goût de nostalgie, et de gras sucré qui fait du bien.
Et puis, cerise sur le cupcake, ces donuts sont des petites mignonneries à photographier ^^

Chocolate donuts - Carnets Parisiens
Chocolate and pecan donuts - Carnets Parisiens
Chocolate and pecan donuts - Carnets Parisiens Chocolate and pecan donuts - Carnets Parisiens

Donuts au chocolat et pralin
Pour une quarantaine de petits donuts
Filez voir la recette déjà donnée ici !

Le glaçage au chocolat
Recette de Fou de pâtisserie n°2

35 g d’eau
95 g de sucre
30 g de cacao en poudre
65 g de crème liquide
4 g de gélatine en feuille

Trempez la gélatine dans l’eau froide pour bien la ramollir.
Dans une casserole, portez à ébullition le sucre et l’eau pour en faire un sirop. Versez le cacao en poudre et mélangez à l’aide d’un fouet.
Faites bouillir la crème et ajoutez-la au sirop de cacao. Laissez refroidir à 70°C et incorporez la gélatine préalablement essorée. Mixez à l’aide d’un mixeur plongeant pour bien homogénéiser le glaçage et verser dans un bol assez large pour y plonger les donuts.

Attendez que le glaçage ai bien refroidi puis plongez les donuts dedans.

Pour le pralin
100 g de noix de pécan (ou d’amande, de noisette…)
100 g de sucre semoule

Dans une grande casserole, versez le sucre et faites chauffer jusqu’à ce qu’il se caramélise et prenne une couleur ambrée foncée et ajouter les noix de pécan. Mélangez pour bien les enrober de caramel puis versez sur une feuille de papier sulfurisé. Laissez refroidir puis mixez grossièrement. Décorez les donuts de cette poudre de pralin.

Chocolate and pecan donuts - Carnets Parisiens
Chocolate and pecan donuts - Carnets Parisiens  Chocolate and pecan donuts - Carnets Parisiens
Chocolate and pecan donuts - Carnets Parisiens

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...