Les petites crèmes au chocolat et aux épices

01.12.2015

Ces petites crèmes ça fait un long moment que je les ai réalisé. Pendant mon congé mat à vrai dire, en train de chercher un style de photo plus épuré, plus focus sur le produit. Ce n’est pas le genre de photo que j’aime le plus faire. En tout cas, pas sur ce blog. Moi, ce que j’aime, c’est raconter des histoires. D’ailleurs des histoires je vous en raconterai pleins en janvier car ça y est j’ai démissionné de mon travail. Ca y est, je revêts pour de bon la casquette de photographe/styliste culinaire. Une décision qui s’est faite beaucoup plus rapidement que prévue et facilement vu combien ce travail peut être couteux pour le moral. A vrai dire, cela fait 2 ans que j’ai assez de clients pour me lancer tranquillement mais avoir 2 métiers, cela semblait convenir à mon équilibre. Néanmoins, pendant ma grossesse, je me suis vite rendue compte que mon travail de psychologue me plombait le moral. Et là, 2 mois après ma reprise, l’anxiété revient petit à petit au point que la semaine dernière j’ai eu envie de hurler sur ma fille en lui disant « mais bordel, tu vas te retourner, c’est pas compliqué pourtant ! ». Oui, travailler avec des enfant handicapés, ça stresse un chouia quand tu as un enfant ^^ Alors, tu vois, la démission était une bien sage décision (ma fille m’en remerciera). En janvier, je vais donc enfin vivre dans un monde fait de bisounours et de licornes ! Et ne rigolez pas car une fois que vous bossez dans le monde du handicap lourd, je vous jure qu’à côté, la vie est trop faite de pleins de bisounours. En réalité, la vie est belle, et je vais la kiffer grave !

crème_chocolat-2 copie
crème_chocolat-7 copie

Petits pots de crème au chocolat et aux épices
Pour 6 petits pots
50 cl de lait entier
100 g de chocolat noir 70%
60g de sucre de canne
1 oeuf
3 jaunes d’oeuf
1 gousse de vanille (ou une demi pour les très longues)
1 pincée de muscade moulue
0.5 cuillère à café de cannelle en poudre

Portez le lait à frémissement dans une petite casserole avec la vanille (fendue en deux et grattée) et les épices. Retirez du feu et laissez infuser pendant 15 min. Puis ôtez la gousse de vanille.
Préchauffez le four à 150°C.
Faites fondre le chocolat dans un petit bol et laissez tiédir.
Dans un saladier, fouettez l’oeuf et les jaunes d’oeufs avec le sucre de canne. Versez le chocolat fondu, mélangez et versez le lait. Mélangez.
Verser la préparation dans des petits ramequins. Préparez un plat à gratin rempli d’eau et déposez les ramequins.
Faites cuire au four pendant une demi-heure. Laissez refroidir au moins 1 heure au réfrigérateur.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. Wild honey

    Félicitation pour ton lancement à plein temps dans le monde des bisounours! Je te souhaites pleins de bonnes choses pour cette nouvelle aventure !
    Et puis bon comme d’habitude ta recette donne super envie ^^.

    Répondre
  2. Audrey

    Ces photos sont à tomber!! Je rêverais aussi de changer de métier mais bizarrement personne n’est venu me proposer quoique ce soit (lol)!! En tout cas bonne route et nul doute que d’ici peu ton nom fera écho :)

    Répondre
    1. Parigote Auteur de l’article

      Alors le client n’est pas venu car il a vu la lumière, les projets je les ai trouvé en travaillant pas en attendant que ça me tombe tout cru dans le bec ;)

      Répondre
      1. Audrey

        Oui ça je me doute, et je pensais que mon message allait dans ce sens puisque je vantais justement ton travail, mais comme quoi ca n’a pas été perçu comme ça :)

        Répondre
  3. Maïda

    Bonjour,

    Tout d’abord félicitations pour ce changement de vie vers les bisounours et les licornes ! <3
    Il y a de ça une dizaine de jours j’ai découvert ton blog après une quête intense et folle de blogs à découvrir, à lire. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas été une lectrice de blog (sauf par intermittence). Je tenais un blog à l’époque du lycée, puis durant mes années fac, je suivais ceux des autres et puis les changements de la vie ont fait que, et m’ont quelque peu éloigné de ça, revenue entre temps au réconfortant carnet / journal, perdu un peu de vue lui aussi, avec les aléas de la vie. Par moment le stylo revient, la feuille se noircit, puis s’absente à nouveau. On cherche du temps, on s’en procure par obligation. 
Et puis je suis tombée ici (tombée c’est vraiment le mot, parce que de blog en blog je ne sais plus comme je suis arrivée ici) et je suis tombée amoureuse aussi de cet endroit : j’ai lu les dernières publications et puis j’ai finalement été prise par l’histoire des anecdotes de vie au détour des magnifiques photographies de plats et de desserts et de leurs recettes que j’ai parcouru les 114 pages du blog (oui, il y a en a 114..!) :-)
    J’avais certainement besoin de me perdre ici… J’ai découvert un parcours riche, cette passion pour la cuisine, pour la période de Noël aussi, pour les jolies tables, le DIY, le vrai métier salarié derrière (aussi intéressant que difficile), puis les contacts qui se font avec les publications et le métier de styliste et photographe culinaire qui prend forme. Ton univers créatif, sucré, gourmand est magnifique, parce qu’il y a le parcours d’une femme pleine de rêve et d’interrogations  (http://www.carnetsparisiens.com/2011/07/17/mais-pourquoi-est-ce-que-je-photographie-mes-plats/ ou http://www.carnetsparisiens.com/2013/09/01/gaufres/), et donne envie de réaliser de jolies recettes en plus de chercher à se réaliser.
    Et il y a aussi le parcours d’un blog qui m’a beaucoup touché. Certaines personnes viennent à la photographie et à la création via leur blog, pour ma part la photographie (qui est aujourd’hui mon métier, que je fais grandir) m’a fait (re)venir au blog, m’a fait revenir à l’écriture. Lire ton blog me donne envie de cuisiner sucré, me donne envie de revenir chaque jour m’inspirer un peu plus, me donne envie de vivre dans un monde beau et rempli de petits plaisirs comme je les aime, me donne envie de développer mon blog tout neuf avec mille idées que je ne sais pas encore comment organiser. Merci pour ce bel endroit, une belle continuation pour cette année 2016 pleine de promesse, à bientôt !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *