Porto Santo, ce petit bout de paradis

Haaa Porto Santo… Mes quelques jours d’été à moi… Après l’île de Madère, Tansavia.com (la compagnie low cost d’Air France) nous a emmené sur sa petite sœur, l’île de Porto Santo. L’île est beaucoup plus petite (on est à 10 minutes de tout en voiture !) Et contrairement à Madère, l’île possède 9km de plage de sable de corail et de roche volcanique accompagnée d’une eau turquoise. C’est un petit bijou de paradis : il n’y pleut jamais, et il faut toujours bon ! Les températures oscillent entre 17 et 27°C, la chaleur n’est donc jamais intenable et le soleil est quasimment toujours au rendez-vous.

On monte jusqu’au point de vue Ponta da Calheta pour admirer l’île de Baixo

Si ce n’est la population touristique à 80 % sénior, j’y ai trouvé l’endroit idéal pour passer une semaine de vacances. A Porto Santo, on peut profiter de la plage déserte et des multiples piscines naturelle d’eau de mer qui longent le tour de l’île (Ponta da Varadouro). J’y ai d’ailleurs vécu un grand mystère : l’île était apparemment remplie de touristes et pourtant la plage était presque déserte. Alors certes, il y a peu d’hôtels car Porto Santo étant une île qui s’est récemment ouverte sur le tourisme, elles ont appris des erreurs des autres îles et cherchent à tout prix à protéger son paysage (on ne peut donc plus y construire d’hôtel, en revanche un énorme hôtel laissé en chantier à cause de la crise y est à vendre si ça vous intéresse ^^). Mais tout de même, une plage vide en pleine saison, c’est quand même le pied même si c’est mystérieux !

Mais l’intérêt de Porto Santo, c’est qu’il n’y a pas que de la bronzette à y faire. Donc le genre farniente, c’est l’occasion de se faire chouchouter dans les thalasso et spa ! Le soin phare de Porto Santo, c’est la « hot sand therapy« . Il faut savoir qu’à Porto Santo, le sable a des vertus thérapeutique du fait de son origine volcanique. Il permet de soigner les problèmes osseux et musculaires, l’arthrite et les rhumatismes et d’autres problèmes de peau. (bon je vous avoue que je suis comme Saint Thomas, si je n’ai pas vu de mes propres yeux, j’y crois moyen). Toujours est-il que l’’on nous a invité à tester ce soin à base de sable chaud à l’Hôtel Porto Santo & spa. On se retrouve donc à s’allonger dans des caissons de marbre rempli de sable et un thérapeute arrive avec son énorme tuyau pour nous recouvrir entièrement de sable chaud (normalement à 42°C). C’est donc un énorme moment de solitude où se mêle la gène, le fou rire et l’angoisse quand même d’être enseveli (surtout que le décor à base de marbre n’était pas sans rappeler une maison funéraire ^^). Bref, nous somme donc restés ensevelis une bonne quinzaine de minutes en essayant de se concentrer et d’ignorer le nez qui gratte (parce que tu pourras pas te gratter, ta main elle est sous 20 cm de sable). Et après cet ensevelissement, la partie la plus drôle c’est quand même de te rincer sous la douche jusqu’au dernier grain de sable ! Bon il faut savoir tout de même que les locaux ont l’habitude de faire ça directement sur la plage, ce qui ne coûte rien, et de plonger ensuite dans la mer pour se rincer et faire un peu d’exercice. Quand aux bénéfices du sable, je reste sceptique – en même temps je n’ai aps encore de rhumatismes à soigner – mais je suis quand même ressortie avec la peau légèrement rouge, preuve qu’en tout cas que le sable est légèrement abrasif !

Après tout ces papouillages, il est bon de faire un peu de sport et à Porto Santo il y a de quoi s’amuser ! Entre la balade de l’île en jeep, en quad ou à cheval et tous les sports nautiques, vous devriez trouver votre bonheur !
Surtout il faut profiter d’une visite guidée de l’île car elle regorge de trésors de paysages !
Je vous conseille aussi d’aller faire un tour au mini zoo botanique de Quinta das Palmeiras. Ce petit oasis au milieu d’un paysage aride a été créé par un homme à force d’aller retour entre la mer et son oasis pour récupérer l’eau. Au fil des années il a réussi à créer un endroit merveilleux qui regorge d’espèces exotiques rares et d’une flore luxuriante.

Pour ma part, Porto Santo se révèle être un énorme cour de coeur. L’endroit est vraiment agréable et dépaysant et j’en garde un doux souvenir de vacances (et d’été aussi vu que ce sont presque les seuls jours de soleil que j’ai eu cette année!). J’y retournerai à coup sûr, probablement fin septembre-début octobre où le climat y est apparemment le plus agréable !






Le désert de Camacha aux paysages époustouflant





Morenos, petit spot absolument magnifique où l’on peut se faire des barbecues

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ecrit par Parigote le 21 juin 2012 dans Voyages | Short Link

23 commentaires

Mots-clés : , , , , , , ,

23 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright © 2000-2014 Carnets Parisiens All rights reserved.