Sus à l’hiver – Poires pochées au gingembre frais et à l’hibiscus

06.03.2011

En ce moment c’est la méga déprime : je ne me nourris plus que de crêpes au nutella, de noodle soup et de glace Ben&Jerrys (la cookie dough, c’est la meilleure). A vrai dire, je suis en attente, en sur-vie alimentaire si on peut dire. Je passe de longues minutes devant le primeur à me demander ce qui pourrait bien me faire envie. Je n’aime pas le mois de mars. Niveau fruits et légumes on peut pas dire que c’est la joie. Je ne peux plus voir un légume racine en peinture et le trio pommes-poires-agrumes commence à me fatiguer.

Je guette avec impatience, je trépigne même de voir les premières gariguettes, les premiers melons, les premières fèves et petits pois. Et au lieu de ça, sur les étals de marché, on ne voit que des panais, des crosnes, des topinambours à perte de vue. Et des pommes mes amis, le rayon fruits est envahi par les pommes !! A se demander si ce n’est pas une coalition des normands ! Quoique j’ai remarqué que les espagnols envahissent également les marchés avec leurs fraises blanches et vertes et leurs prunes (oui oui des prunes en hiver – déprime bis).

Le seul moyen de sortir un peu de cette monotonie hivernal c’est de booster ces fruits en leur donnant un peu de piquant et d’acidulé. Hibiscus et gingembre frais donnent une petite claque à ces poires rondelettes. Et le jus de pochage se révèle être une boisson bien désaltérante (il suffit de se poser bien au chaud derrière une fenêtre au soleil et de s’imaginer la canicule et une terrasse de café).

Marre de l’hiver coocooning !! Vivement juin !

Poires pochée à la fleur d’hibiscus et au gingembre frais
4 poires
40 cl d’eau
Une bonne poignée de fleur d’hibiscus sèches
2 cm de gingembre frais
1/2 gousse de vanille (voire une entière selon la qualité de votre vanille)
60 g de miel clair

Peler le gingembre et le coup en gros morceaux. Couper la vanille en deux et récupérer les grains.
Mettre l’eau à bouillir avec le miel, la fleur d’hibiscus, le gingembre et la vanille. Baisser jusqu’à petit frémissement.
Découper un rond de papier sulfurisé et y faire un trou au milieu. Plonger les poires lavées et cuire pendant 8 minutes en les recouvrant du rond de papier sulfurisé. Tourner les poires de côté et poursuivre la cuisson 8 minutes.
Ôter du feu et laisser refroidir pendant 5-10 minutes. Ôter les poires, filtrer le jus de cuisson et le faire réduire de moitié.
Servez ces poires tièdes ou froides, nappées de jus de pochage.
Le jus de pochage peut également être dégusté comme boisson !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. Cécile M

    Roh pareil comme chaque année que je commence à me morfondre en attendant le printemps qui tarde à venir. Ceci avec ce soleil de dingue qu’il a fait ces derniers jours on y croit un peu plus !
    En tout cas tes photos elles sentent la fin d’après-midi d’été, t’es trop forte ! C’est super réussi ton associations de couleur or/parme/corail.
    Sinon ça se trouve où dis donc des fleurs d’hibiscus séchées ?

    Répondre
  2. julia

    dis donc t’as une sacrée belle collection de couvert en argent! ;-) en tout cas recette bien sympa que je vais surement tester! jolies photos mais ça c’est comme d’habitude!;-)

    Répondre
  3. Le Boudoir Gourmand

    Pffff moi c’est tout pareil, même plus envie d’aller au marché le dimanche, des mois que je ne vois que panais, poireaux, pommes et clémentines… Je veuuuux de la fraise française et des petits pois, des pommes de terres nouvelles !!! Vivement le printemps. En attendant ta recette me fait bien envie, un petit coup de gingembre pour remonter le moral y a pas mieux, ah si les crêpes au nutella peut être ;-p

    Répondre
  4. Camille

    Mouais, alors attends, pour la Cookie Dough, je suis très d’accord avec toi MAIS la Strawberry Cheesecake mérite aussi sa place en tête ex aequo!
    Sinon, je sais pas ce que c’est des crones, moi je mange des brocolis et des courgettes surgelés, c’est très bon. (Oui.)(et les poires, c’est mon fruit préféré)

    Répondre
  5. L'étudiante

    J’avoue que c’est la déprime. Je me nourris quasi-exclusivement de légumes surgelés… A ma décharge, le Norvégien n’a pas l’air de connaitre le mot « variété » donc bon… En attendant, ces poires pochées donnent vraiment envie… Je ne connais pas le goût de l’hibiscus mais ça me tente bien… De retour en France, je teste !

    Répondre
  6. Gen

    Ah la Cookie Dough, irrésistible^^
    Je suis d’accord, j’attends les melons avec impatience!
    Mais tes photos, quelle splendeur, je suis sous le charme!
    Et la recette est superbe, en couleurs et en saveurs.

    Répondre
  7. fanny

    je suis bien d’accord avec toi.
    ps. je sais pas s’il y en a en france mais je recommande vivement la glace half baked. chocolat/vanille avec brownies ET cookies dough. ma nouvelle preferee!

    bises d’un londres encore plus froid qu’un mois de janvier. xx

    Répondre
  8. B-egg

    Pareil déprime! Marre des pommes et des poires. Cette lassitude est prend tant d’empleur qu’on passe son temps à grignoter, je suis du même avis. Mais ces photos sont magnifiques et nous font espérer le printemps avec encore plus d’impatience
    PS la glace cookie dough est très très bonne!

    Répondre
  9. Cuisine POP

    Les photos sont sublimes et transmettent à merveille la douceur du printemps…les tons pastels, las bâtons de cannelle, les fleurs…oh je me sens d’humeur bucolique :-)

    Répondre
  10. CoCO

    Ca a l’air d’une fraîcheur … je connais bien l’hibiscus, ayant vécu au Caire, je suis donc sure du gout délicieux que doivent avoir tes poires … (quelle phrase arf ! :p)
    ;)

    Répondre
  11. Parigote Auteur de l’article

    @ CecileM : Je les ai trouvé dans ma biocoop, rayon tisane et herbes !

    @Julia : A force, je commence à en avoir pas mal ! Mais je les trouve en province car à Paris, c’est souvent hors de prix dans les vide-greniers!

    @Le Boudoir Gourmand : Ha ouiii des pommes de terres nouvelles !!

    @Camille : Pouark la strawberry cheesecake !

    @L’étudiante : l’hibiscus a un petit goût fruits rouges légèrement acidulé. C’est très frais et l’été tu en fais des infusions bien glacées, ça rafraichit !

    @Fanny : Il ne me semble pas qu’il y ai celle-là, mais je vais investiguer car elle a l’air démente !

    Répondre
  12. Carabini

    Moi qui adore le gingembre javais hate de gouter le resultat de voir si ENFIN jallais retrouver un gout de gingembre prononce dans un dessert. Jai toujours limpression quon ne sent jamais sa presence suffisamment.Pour une fois je peux dire que je suis satisfaite au niveau du gingembre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *