Le j’aime/j’aime pas londonien

05.11.2009

6 jours de vacances à Londres, l’occasion de bien découvrir la ville.

J’aime la politesse des londoniens. A peine ils te frôlent qu’ils te sortent un « sorry » accompagné d’un sourire. Les policiers ont le sourire dans la rue et te renseignent très aimablement. Rares sont les sacs dans la gueule que j’ai dû prendre dans le métro en une semaine !

London bridge

J’aime leur sens pratique. A Londres, les gens laissent sortir les gens du métro au lieu de se ruer comme des bêtes sauvages sur les quelques sièges libres. Et eux, ultra choquant, ils tiennent vraiment leur droite dans les escalators. Ils sont intelligents les londoniens, ils ont aussi compris que dans les couloirs du métro fallait faire deux couloirs pour éviter que les gens se rentrent dedans.
Du coup, bah toutes ces petites choses je suis sûre que ça énerve moins dès le matin ! (C’est pas comme à Paris, hein? !)

DSC_0028

Tube londonien

J’ai aimé aussi la déco du métro. A certaines station, quand on se plante et qu’on prend les escaliers par exemple, on peut alors se retrouver dans une déco de sous-marin !

DSC_0078

J’aime pas le monde dans certaines rues qui donnent l’impression d’être à Haussman un samedi après-midi alors qu’il est juste 10h.

J’ai d’ailleurs aimé avoir notre hotel à côté de Saint-Pancras pour ne pas se taper à la foule dans le métro avec deux grosses valises !

J’aime aussi le fait que chez eux, les handicapés moteurs en fauteuil ça existe (déformation professionnelle). Les stations ont beaucoup d’accès en ascenseur, les trottoirs sont en pente au niveau des passages piétons, les magasins ont très fréquemment soit un ascenseur, soit des pentes. Et du coup, on voit vachement plus de fauteuils roulant qu’à Paris.

J’aime Topshop & co qui connaissent l’existence d’une partie de la population féminine qui ne mesure pas 1m80 (sauf si elles lèvent les bras) et qui mettent des jean en 29 (ce que Zara & co ne connaissent manifestement pas si j’en juge les 30 cm d’ourlet que je coupe à chaque fois).

J’aime pas du tout la mode des leggins comme pantalon. Du coup, on voit les culottes des filles et parfois même leur couleur et motifs tellement certains sont transparents au niveau des fesses.

J’aime encore moins la mode des huggs qui semble avoir touché toutes les minettes de 12 à 18 ans. Je serai leur mère, je leur interdirais d’en porter. Pas seulement parce que c’est immonde et que ça te donnes un piètre allure, mais aussi parce le pied n’étant pas tenu, elles marchent complètement de travers sur leur pied. Bonjour les problèmes de dos. (Déformation professionnelle bis).

Hummingbird Bakery

J’ai beaucoup aimé la Hummingbird Bakery où j’ai dégusté le meilleur chocolat chaud de toute mon existence. Crémeux, doux et fin… Le Saint-Graal du chocolat chaud !

En revanche, j’ai pas aimé la Primerose Hill Bakery, où j’ai trouvé les cupcakes pas terribles et surtout où le chocolat chaud est insipide, à croire que c’est le même que celui des machines à café !

DSC_0184

J’ai ultra méga kiffé prendre un cream tea au Sketch dont la carte a été conçue par le chef français Pierre Gagnaire. (Allez voir le site, il est assez rigolo !). Pour 9£ vous avez un thé et 4 scones méga frais et bons avec de la clotted cream. J’ai hyper regretté d’avoir mangé le midi, sinon j’aurai pris l’afternoon tea à 24£ servi sur un plat à étages avec des scones, des pâtisseries et des petits sandwichs typiques.
Si vous y aller, il faut absolument tester les toilettes. Ceux de l’étage sont assez funky, peints en noir et fluo avec de la musique électro à fond. Mais surtout ceux du bas sont hallucinants ! On fait pipi dans des énormes oeufs futuristes où sortent des enceintes des applaudissements. Une expérience à vivre !

J’ai adoré manger au Tottenham Pub et surtout déguster leur escalope de poulet sous une couche de bacon et de cheddar fondu accompagné de mashed potatoes super fondantes et d’une sauce barbecue.

DSC_0045

DSC_0061

J’ai pas du tout aimé Camden Market où on retrouve les mêmes stands qu’aux puces ou marchés sur les côtés balnéaires avec ses stands de fringues baba cool et encens. J’ai trouvé ça absolument pas authentique et très touristique. Par contre, si on va un peu plus loin, on tombe sur Stables Market et ça vaut un peu le détour : pas pour les magasins mais pour l’architecture et les bronzes de chevaux.

Bourough2

Borough

DSC_0109

J’ai adoré Borough Market et le principe de pouvoir se restaurer sur le marché. Au déjeuneur on y voit les londoniens, manger leurs emplettes debout. Allez tester les burgers d’autruche, ça vaut le détour !

J’ai aimé le quartier de Whitechappel où on a parfois l’impression d’un bond dans le passé. D’ailleurs la visite guidé sur Jack l’éventreur est assez intéressante à faire (si vous tombez sur un guide qui vous fait aussi l’histoire du quartier).

~~ Carnet d’adresses à Londres ~~

J’ai répertorié sur google map toutes les adresses que j’ai apprécié à Londres et c’est par là.

~~ Si Londres vous intéresse, allez flâner du côté de ces blogs ~~

Chez la Méchante

Chez Vert Cerise

Mille choses à faire à Londres

Welcome to London

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. June Prune

    Londres, je n’y ai fait que des séjours d’une journée… ton billet me donne envie d’y aller pour plus longtemps ! Mais la perspective de voir tout plein de Huggs me rebute un peu : ça fait mal aux yeux ! (oui, et au dos par procuration !)

    Répondre
  2. Mel

    Je viens de découvrir ton blog. J’aime beaucoup tes billets, et celui-ci en particulier ! Ahlala, si le métro parisien pouvait s’inspirer de Londres ou de Tokyo…
    Bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *